> >

La mer de Chine méridionale : une mer chinoise ?

Diplomatie n° 84

,

« Les litiges territoriaux en mer de Chine méridionale (et orientale) ne cessent d’interroger et de remettre en question la puissance d’une nation chinoise qui sera bientôt la première puissance économique mondiale et d’ores et déjà un pôle géopolitique incontournable, mais qui peine dans le même temps à se faire accepter par ses voisins.

Depuis 2009, les signaux envoyés par la Chine sont contradictoires, avec d’une part une politique diplomatique bilatérale qui développe des échanges amicaux – et économiques, surtout – avec les pays du monde sur la base des Cinq principes de coexistence pacifique (1), et d’autre part une attitude souvent perçue comme particulièrement agressive, notamment avec les pays de son environnement régional. »

Lisez l’article complet dans le magazine Diplomatie n°84 - Tensions en mer de Chine

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin