Observatoire de l'économie politique de défense (OEPD) Groupe ressource sur l'industrie militaire et la sécurité (GRIMS) Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Chaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense canadiennes (PEDC)
Le Canada et les Amériques : une politique plombée par la doctrine Monroe
- Dorval Brunelle, No 05-25. Août 2005

La présente chronique est divisée en trois sections. La première replacera dans son contexte historique
l’opposition centrale qui divise les Amériques jusqu’à ce jour, celle entre la vision hégémonique des États-
Unis d’Amérique (EUA) et la vision de Bolivar. À cette fin, il sera aussi bien question du Traité de Gand de
1814, de la déclaration de Monroe de 1823, connue plus tard sous le nom de « doctrine Monroe », que de
leurs effets sur le Canada. La deuxième section cherchera à illustrer certains des développements faits
antérieurement en s’attardant sur le rôle du Canada en tant que promoteur de la démocratie. Quant à la
troisième section, elle propose un tour d’horizon rapide de la conjoncture actuelle dans les Amériques, afin
de mettre en lumière à quel point la fracture induite par la doctrine Monroe et sa réplique bolivarienne
traverse encore et toujours le continent.

(Suite dans le document pdf)



Université du Québec à Montréal (UQAM) Institut d'études internationales de Montréal (IEIM) Haut