Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP)

Accueil > Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (...) > Colloque de l’ACÉLAC 2017 du 3 au 4 juin à l’Université de Guelph

Appel à communications

Colloque de l’ACÉLAC 2017 du 3 au 4 juin à l’Université de Guelph

Murs, barrières et mobilité


L’Association Canadienne des Études Latino-Américaines et des Caraïbes (ACÉLAC) et les
programmes interdisciplinaires d’Études latino-américaines et des caraïbes et de Développent
international (LACS/IDEV) de l’Université de Guelph accueilleront le Colloque de l’ACÉLAC
2017 du 3 au 4 juin à l’Université de Guelph, qui se trouve à 90km de Toronto.

La construction et la déconstruction des murs - à la fois matériels et symboliques - ont joué un rôle fondamental dans la transformation de l’Amérique latine et des Caraïbes.
Sur le plan historique, la région a été façonnée par la migration, de la colonisation à l’immigration plus récente, par des gens à la recherche de meilleures possibilités de vie, ce qui a entraîné la convergence des cultures.
Mais la construction et la destruction des barrières ont également servi à sélectionner, inclure et exclure certains individus, groupes et formes d’expression culturelle.
Au cours de la dernière décennie, certains gouvernements plus progressistes ont peut-être réussi à démolir quelques murs qui excluaient d’importants secteurs de la population depuis longue date. Pourtant, nous devons garder à l’esprit que les murs peuvent également offrir des espaces sécuritaires et fournir un environnement pour l’apprentissage ou l’expression artistique et politique, et que les barrières peuvent empêcher la représentation culturelle trompeuse, l’assimilation ou l’exploitation. Le thème central du congrès nous invite à réexaminer la construction et la déconstruction des murs physiques, symboliques, imaginaires et perçus.
Outre des communications et des séances sur tout sujet touchant l’Amérique Latine et les Caraïbes, nous sommes particulièrement intéressés à des propositions explorant les thèmes discutés. En raison de la nature pluridisciplinaire de l’ACÉLAC, nous sommes très intéressés à des séances qui abordent ces thèmes d’un point de vue inter- et/ou multidisciplinaire. Nous encourageons aussi des communications
individuelles.
Pour plus d’information, contactez Pascal Lupien, coordinateur du programme, à l’adresse suivante : CALACS@uoguelph.ca.

La date limite de réception de propositions des séances (panels) est le 30 décembre 2016. Vous devez soumettre une proposition d’une demi-page CALACS@uoguelph.ca

La date limite de réception de propositions des communications est le 30 décembre 2016. Les propositions individuelles d’une page devraient aussi être soumises (en espagnol, anglais, français ou portugais) à travers du site web du colloque.

Veuillez noter que vous devez être membre de l’ACÉLAC pour soumettre une proposition.