Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP)

Paraguay : s’attendre à l’inattendu


En 2008, les Paraguayens ont élu président Fernando Lugo, un ancien évêque de la théologie de la libération et étranger au monde de la politique, mettant fin au règne de 61 ans du parti Colorado. Cet événement provient en partie de la prise de conscience des mouvements sociaux paraguayens des années 2000, que pour faire avancer leurs demandes socio-économiques, ils devraient amener leurs luttes dans la sphère politique et par conséquent, ils se sont regroupés autour de la candidature de Fernando Lugo et sa coalition de partis de gauche. Le succès de cette stratégie politique représentait le début d’une nouvelle ère pour ces mouvements sociaux, car ils continuent de travailler à la création d’un mouvement politique de gauche fort avec un projet de société.