UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Diana Arghirescu

Les publications par catégorie

Biographie

Sinologue et philosophe de formation, ancienne étudiante de National Taiwan Normal University, Diana Arghirescu a obtenu son doctorat en Études de l’Extrême-Orient à l’Université Paris 7 (2003). Elle est aussi récipiendaire de la bourse Chiang Ching-Kuo pour études postdoctorales (2004-2006). Sa thèse révisée sur l’histoire intellectuelle de la dynastie des Song (960- 1279) et la pensée néo-confucéenne de Zhu Xi (1130-1200) est en voie de parution chez Éditions du Cerf. Ses intérêts de recherches incluent la philosophie morale en perspective interculturelle (Chine-Occident), la religion comparée (comparaison des traditions occidentales et chinoises), l’histoire intellectuelle chinoise, néo-confucianisme des Song et nouveau confucianisme du XXe siècle, ainsi que le rapport entre le confucianisme et le bouddhisme Chan à l’époque classique. Son étude sur la spiritualité néo-confucéenne du classique Daxue (La Grande Étude) est en voie de parution dans Journal of Chinese Philosophy. Elle collabore actuellement avec l’Institute for Advanced Studies in Humanities and Social Sciences (IHS) de National Taiwan University (NTU) dans le cadre d’une recherche sur le nouveau confucianisme du XXe siècle en Asie de l’Est. Diana Arghirescu travaille présentement sur une parallèle entre des textes néo-confucéens et bouddhistes des Song afin d’interpréter la complémentarité des spiritualités et des pratiques confucéenne et bouddhiste (Chan).

Otras publicaciones

Total de 1 publicación