Faculté de science politique et de droit Centre d'études sur le droit international et la mondialisation (CÉDIM) Bannière
Rechercher
Facebook

Bruce Broomhall


Professeur au Département des sciences juridiques

broomhall.bruce@uqam.ca

Pour les communications liées aux programmes de premier cycle : bac.droit@uqam.ca

Téléphone (514) 987-3000 poste 2485
Télécopieur (514) 987-4784
Local W-2485 (Pavillon Thérèse-Casgrain)

Adresse postale Faculté de science politique et de droit
Département des sciences juridiques
Université du Québec à Montréal
C.P. 8888, Succursale Centre-ville
Montréal, Québec
Canada H3C 3P8

Biographie

Bruce Broomhall est professeur au Département des sciences juridiques de la Faculté de science politique et de droit de l’UQÀM depuis 2004. Ses recherches touchent à une série de sujets relatifs aux efforts contemporains visant à établir un système de justice internationale à la fois efficace et légitime, tels que la compétence universelle, la Cour pénale internationale, le rôle de la justice dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales, l’impact des économies de guerre illicites sur la sécurité humaine, la responsabilité juridique des entreprises et d’autres acteurs économiques dans les situations de conflit, et le rôle des enfants dans le processus de justice transitionnelle. Il enseigne le droit pénal international, le droit pénal transnational, le droit criminel canadien, ainsi que d’autres cours connexes.

Depuis juin 2013, il est directeur des programmes de premier cycle du Département des sciences juridiques.

Recherche et expertise

2007 à 2011 – Économies illicites de conflit : Ce projet examine le rôle du droit international et des institutions internationales dans l’émergence, le fonctionnement et la suppression des économies illicites qui prolongent ou intensifient les conflits armés, les situations d’instabilité politique ou les violations des droits de la personne. En collaboration avec des chercheurs, des ONG, des avocats et des gouvernements de plusieurs pays, le projet cherche à développer des recommandations concernant l’élaboration, la clarification et la mise en œuvre des normes internationales à cet égard, notamment en ce qui concerne la responsabilisation des entreprises.

2006-2007 – Rôle de la victime devant la Cour pénale internationale : Ce projet (en partenariat avec la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQÀM) visait l’examen des opportunités et des obstacles relatifs à la participation des victimes devant la CPI, ainsi qu’à fournir des conseils pratiques à certaines associations de victimes congolaises.

2004-2005 – La justice internationale et la société civile : À l’invitation d’une fondation privée américaine, un répertoire des activités de la société civile en matière de justice internationale a été développé afin d’analyser le rôle des ONG dans ce domaine et de recommander des activités prioritaires pour l’avenir.

2002-2004 – Groupe de travail conjoint sur le procès des Khmers rouges : Ce processus, sous l’égide de l’Open Society Justice Initiative, a mené à la tenue de réunions à New York, Washington et Phnom Penh pour coordonner les activités des ONG américaines, cambodgiennes et internationales en rapport à l’établissement des Chambres Extraordinaires au sein des Tribunaux Cambodgiens pour la poursuite des crimes commis à l’époque du Kampuchéa démocratique.

2002-2003 – Les crimes internationaux en Colombie et en République démocratique du Congo : Ces projets, menés dans le cadre de l’Open Society Justice Initiative, ont coordonné les activités d’experts, d’enquêteurs, de défenseurs des droits humains au niveau local et d’ONG internationales afin de planifier et mettre en œuvre un processus de documentation et d’analyse des crimes commis dans les deux pays concernés de manière à soumettre des dossiers au Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale.

Enseignements et expériences professionnelles

2004 à présent : professeur, département des sciences juridiques, Université du Québec à Montréal ; directeur du Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CÉDIM) entre janvier 2005 et avril 2009

2002 à 2004 : responsable du programme pour la promotion de la justice internationale, Open Society Justice Initiative (Budapest)
2002 à 2004 : professeur associé, programme de maîtrise en droits humains, département des sciences juridiques, Université de l’Europe centrale (Budapest)

1999 à 2002 : directeur du programme pour la justice internationale, Lawyers Committee for Human Rights (agissant maintenant sous le nom de Human Rights First) (New York)


Monographies


Articles scientifiques


Études, mémoires et thèses et Communications


Publications


Dans les médias