> >
  • Charlie Florent Mballa

    Après son doctorat de science politique (Université Panthéon-Assas Paris II), Charlie Mballa a poursuivi ses recherches postdoctorales en administration de la politique étrangère à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP) à Québec, puis à Montréal. Il partage ses activités professionnelles entre l’enseignement (plus de cinq années de service au sein de l’ÉNAP), la recherche comparative et l’implication dans des projets internationaux. Ses principaux champs d’intérêt concernent la politique étrangère, la paradiplomatie commerciale et les nouvelles formes de diplomatie, l’analyse comparée des réformes administratives, la coopération au développement, le développement d’outils et de modèles d’intégration de la gouvernance et d’évaluation de la performance au sein des organisations (diagnostic et recommandations d’amélioration, suivi-évaluation).

    Il a œuvré de 2004 à 2009 comme professionnel de recherche au sein de L’Observatoire de l’administration publique et exercé comme administrateur agréé du Québec entre 2011 et 2013.


Publications et conférences (12)

  • VigieAfriques VigieAfriques

    Le libéralisme économique en marche : la ZLECAf ou la voie africaine

    Résumé analytique
    Le monde assiste à un changement remarquable de la politique économique, fait de toutes sortes de tensions générées par les guerres commerciales ouvertes ou larvées, de populisme, d’individualisme et de protectionnisme. Au même moment, les dirigeants africains empruntent un chemin différent, s’écartant des tendances actuelles à l’érection de murs. Alors que le Continent se prépare à l’après-Cotonou (2020), ses dirigeants optent pour l’unité plutôt que la fragmentation. Dans son optique de (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • VigieAfriques VigieAfriques

    Un continent « à fric » ? Herméneutique du « sous-sol » des relations avec les Afriques

    Résumé analytique
    Droits fondamentaux et libertés publiques, État de droit et démocratie, sécurité et bien- être des populations, services publics et infrastructures, voilà, entre autres, autant de domaines dans lesquels le niveau de performance des États africains serait de nature à susciter la méfiance des touristes étrangers, si l’on s’en tient au bilan des médias. À l’inverse, les observateurs font remarquer une augmentation des investissements financiers, en provenance, notamment, du Moyen-Orient et (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Revue Interventions économiques Revue Interventions économiques

    La zone Franc d’hier à aujourd’hui

    Revue Interventions économiques / Papers in Political Economy La zone Franc d’hier à aujourd’hui
    Sous la direction de Ahmadou Aly Mbaye et Charlie Mballa
    Le débat actuel sur la zone Franc remet en perspective certains dossiers et projets inachevés en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale. Autant il est difficile de parler de transformation structurelle pour la plupart des pays d’Afrique centrale, autant on peut évoquer l’expérience de la mise en place de la monnaie unique de la CEDEAO. Depuis sa (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • VigieAfriques VigieAfriques

    L’Afrique en 2018 : périphérie ou nouveau centre ?

    Résumé analytique
    Le monde change. L’Afrique et les relations avec l’Afrique aussi. L’Europe, traditionnelle et principale partenaire étrangère, est en recul, dans ce continent de plus en plus attiré par des prétendants de tous horizons. Courtisée par la Russie, en quête de redéfinition d’une influence internationale et dans une logique de conquête d’un strapontin, l’Afrique est concernée par la montée en puissance de la Soft Power, notamment des pays émergents et surtout de la Chine. En adoptant une (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • « Make Africa Great Again » ?

    Résumé analytique
    Depuis les dernières années, les processus de transformation en cours en Afrique sont de nature à susciter une interrogation sur la vision cachée ou affichée des décideurs africains. S’agit-il de « Make Africa Great Again » ou tout simplement d’un « Yes We Can » à l’Africaine ? Une observation des positions officielles des dirigeants et des stratégies et dispositions institutionnelles concrètement prises laisse dégager un paradoxe. D’un côté, il faut surveiller le piège que représente la (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Pratiques comparatives et transitions structurelles africaines

    Résumé analytique
    Ce premier numéro de VigieAfriques fait l’éloge de l’analyse comparative et fait ressortir sa pertinence pour les transitions africaines. L’administration publique comparée, traitée dans la rubrique tendance, replace la préoccupation pour les données, le rendement et les pratiques intelligentes (Klingner, 2009 : 8) au cœur des défis permettant de connaître, de comprendre et de faire évoluer les Afriques. Appliquée aux défis du développement de ce continent, l’analyse comparative permet (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Transformations 30 experts se prononcent

    L’Afrique est-elle partie ? Bilan et perspectives de l’intégration africaine

    Une publication conjointe du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation et de la revue Interventions économiques
    « Plus d’un milliard d’habitants, soit 25% de la population mondiale à l’horizon 2030-2040 ; une institution pan-continentale (l’Union africaine) fédérant 54 membres ; deuxième rang derrière l’Asie de l’Est pour la rapidité de la progression de son PIB pour 2015 : l’Afrique est-elle partie ? Le bilan accablant que René Dumont (1962) dressa jadis à tout le moins en ce qui est de (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La politique étrangère contemporaine en bons termes

    Le présent ouvrage a pour but de réconcilier théoriciens et praticiens, spécialistes et profanes, en invitant les lecteurs à « se rapprocher » d’un sujet souvent considéré à tort comme relevant des seuls « initiés ». Au service de Nouvelle politique étrangère, son devancier, il vise à en faciliter la compréhension, en prenant en considération la complexité d’un domaine instable et en mutations constantes. Cette instabilité justifie le caractère évolutif du langage utilisé. Tout en essayant de gérer les (...)

    En savoir plus

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin