> >
  • Stéphanie Rousseau

    Professeure associée au département de sciences sociales de la Pontificia Universidad Católica del Perú


    Stéphanie Rousseau est Professeure associée au département de sciences sociales de la Pontificia Universidad Católica del Perú et ses recherches portent sur le genre, la citoyenneté et les mouvements sociaux, la démocratie et les politiques sociales en Amérique latine. Elle détient un Doctorat (PhD) en science politique de l’Université McGill (Montréal), ainsi qu’une maîtrise en études internationales de l’Université Carleton (Ottawa). En 2004-2005, elle a été chercheure post-doctorale à l’Institut d’études latino-américaines de l’Université de Caroline du Nord (Chapel Hill, États-Unis). En 2009, elle a publié, entre autres, Women’s citizenship in Peru : The paradoxes of neopopulism in Latin America, New York, Palgrave Macmillan.


Publications et conférences (4)

  • La Bolivie en transformation : Pluri-nation, décolonisation et autonomie

    Résumé
    Depuis le mois d’août 2006, les Boliviens ont entamé le difficile processus de réécrire la constitution du pays, à travers l’élection de 255 représentants élus au suffrage universel pour former une Assemblée constituante . Ces élus doivent produire une nouvelle Constitution pour le mois d’août 2007, un document qui sera ensuite soumis à l’approbation du peuple par voie de référendum. Les enjeux sont énormes si on considère la portée des propositions qui ont été formulées par de multiples acteurs (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La gauche, le populisme et le Pérou d’Alan García

    Depuis quelque temps, les éditorialistes, chroniqueurs et reporters tentent de saisir la nature du changement politique en cours en Amérique latine en le qualifiant comme un virage vers une gauche inévitablement liée au « retour du populisme 1. Les Latino-Américains, désillusionnés face à la corruption des gouvernants, l’augmentation des écarts de revenus, le manque criant d’emploi digne et l’incapacité générale du modèle néolibéral à résoudre les problèmes de développement, se tourneraient vers de (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Evo Morales ou les nouvelles promesses de la démocratie et du développement en Amérique latine

    Élu le 18 décembre dernier avec une majorité
    sans précédent depuis le rétablissement de la
    démocratie représentative en Bolivie en 1985,
    Evo Morales fait l’objet depuis lors de nombreux
    articles et reportages témoignant tantôt de la
    surprise, tantôt un grand enthousiasme rempli
    d’émotion. On le décrit comme un des apôtres du
    renouveau de la gauche latino-américaine
    s’opposant au néolibéralisme Yankee, comme un
    symbole d’une étape marquante de la lutte
    postcoloniale des autochtones pour le contrôle de
    leur (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La Bolivie en chantier politique : vers la Constituante de 2005

    La Bolivie semble en ébullition constante depuis quelques années. La vague de privatisations des entreprises publiques des années 90, dans la lignée des réformes néolibérales mises en œuvre depuis 1985, a donné lieu à quelques conflits majeurs autour de la gestion des richesses naturelles et des biens publics. Acteurs centraux dans ces conflits, de nouveaux mouvements sociaux et partis politiques ont montré leur capacité à mobiliser des milliers de Boliviens. La « guerre de l’eau » à Cochabamba en 2000, (...)

    En savoir plus Télécharger le document :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin