> >
  • Henri Regnault

    Henri REGNAULT est diplômé de l’ESSEC (1970) et l’Institut d’Études Politiques de Paris (1972) et Docteur d’Etat en Sciences Économiques (Université Paris Dauphine, 1975).


    Recherche et expertise

    Économie du Développement et Économie Internationale, relations Nord-Sud, en particulier sur les terrains méditerranéen, latino-américain et plus récemment asiatique.


Publications et conférences (49)

  • Fake news à gogo !

    Résumé
    La dénonciation et le décodage des fake news sont très à la mode, à juste titre. Le terrain politique est particulièrement propice à ces informations bidon propagées bien souvent sur internet par des blogs manipulateurs peu scrupuleux de véracité, mais aussi par des medias contrôlés par des Etats qui en font l’instrument de leurs interventions plus ou moins discrètes dans les affaires d’autres Etats. Mais les infos bidon ne sont pas l’apanage de la politique. La vie économique et financière en (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Hercule aux Bermudes : Mondialisation, Etats, Firmes

    Résumé :
    La démondialisation est un fantasme pour nationaliste attardé : au carrefour des innovations technologiques et des évolutions sociétales, la mondialisation s’approfondit chaque jour un peu plus, tout en se renouvelant. Pour autant, l’avenir de la mondialisation reste ouvert : il peut s’écrire aussi bien en rose qu’en noir. La version pessimiste est celle d’une déterritorialisation d’une part croissante de la valeur ajoutée mondiale, hébergée dans un cloud défiscalisé, conduisant au déclin des (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Chroniques, La crise Spécial 10e anniversaire – 2e épisode

    Déflation des actifs : évitez la double peine !

    Résumé
    Les taux d’intérêt terminent une phase de baisse d’une quarantaine d’année qui a favorisé une augmentation des prix des actifs quasi généralisée. L’ouverture d’une période de remontée des taux apparaît de plus en plus probable, sans que le niveau de cette remontée puisse être prédit. Cette hausse des taux, suivant son ampleur, entraînera inévitablement une déflation plus ou moins prononcée des actifs. Sous réserve du désagrément de voir la valeur d’inventaire de son patrimoine se dévaloriser, cette (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La crise, Chroniques Spécial 10e anniversaire – 1er épisode

    2007 – 2017 : Crises, mutations transitions, adaptations, interactions.

    Résumé
    Le premier numéro de cette lettre a été écrit en septembre 2007… et lu par une vingtaine de personnes. Je n’imaginais pas à l’époque que 10 ans plus tard elle perdurerait et en arriverait à son 38e Numéro, avec un lectorat qui se compterait en milliers. Toutefois, à l’occasion de ce 10e anniversaire, il faut se demander si cette lettre se prolonge par simple habitude ou bien si son objet reste pertinent et mérite la poursuite de cette chronique plus ou moins trimestrielle. Autant dire que la (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La mondialisation… ça trompe énormément !

    Résumé
    Il n’y a pas de mondialisation heureuse, ni malheureuse d’ailleurs ! Il n’y a que des heureux en général discrets et des malheureux parfois bruyants mais souvent résignés dans la mondialisation, processus historique qui les englobe et les dépasse. Ce processus est la résultante d’évolutions technologiques, économiques et géopolitiques étroitement imbriquées et largement irréversibles. Et, soyons clair, il n’y aura pas de retour aux économies nationales si ce n’est dans un scénario tragique, de chute (...)

    En savoir plus Télécharger les documents :
  • Dans l’étau des taux… en attendant les défauts !

    Résumé
    De même que les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, les taux d’intérêt ne peuvent pas descendre à l’infini, sachant que les records historiques atteints par l’endettement public et privé justifieraient plus des primes de risques conséquentes que des taux très faibles. L’heure est donc à la remontée des taux, même s’il faut souhaiter que cette remontée reste sous contrôle, tant les conséquences seront redoutables pour la solvabilité des emprunteurs et donc pour la stabilité de systèmes bancaires et (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Révolution agricole, tarte à la crème et bourrage de crâne !

    Résumé
    D’année en année, les crises agricoles se succèdent, plus ou moins sectorielles et localisées. Mais, derrière ces crises se profile un phénomène bien plus massif : la Troisième Révolution agricole, dans son contexte de mondialisation et donc de diffusion accélérée. Fondée sur les biotechnologies, cette Révolution ne se réduit pas à sa nouveauté technologique, car la dimension sociétale induite est considérable. Entre nécessité de nourrir à terme 9 à 10 milliards d’humains, bouleversements sociétaux (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La Crise dans tous ses états : Transition, Inadéquation, Désarticulation et Dérégulation

    Résumé
    Bientôt dix ans après ses premières manifestations (été 2007) la Crise se porte à merveille, toujours en pleine forme et plus inventive que jamais : elle est passée par ici… elle repassera par là. Elle sait parfaitement comment faire de nouvelles victimes, comment attaquer de nouveaux pays qui se croyaient à l’abri de ses manifestations. Mais pour l’observateur elle représente un défi analytique de plus en plus complexe. Les références aux crises passées ne suffisent pas pour rendre compte de cet (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La grande stagnation : entre rêve obscurantiste et parasitisme ploutocratique !

    Résumé
    Depuis le XVIIIe siècle, le thème de la fin de la croissance économique est récurrent, d’abord sous l’appellation « d’état stationnaire » et aujourd’hui sous le terme de « stagnation séculaire ». L’idée qu’il ne peut y avoir de croissance infinie dans un monde fini peut sembler de pur bon sens. Pourtant, les freins à la croissance ne relèvent pas que d’une relation Homme- Nature qui induirait une limite incontournable au PIB mais beaucoup plus de la relation Homme-Homme à travers des normes de (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • De Monetae Mutatione : Petit traité de nouvelle cuisine monétaire

    Résumé :
    En réponse aux troubles économiques et financiers de la période, toutes les grandes banques centrales ont fini par se lancer dans une création monétaire massive et totalement inédite, accompagnée de taux d’intérêt très faibles ou nuls. La nouvelle cuisine monétaire est donc abondante et pas chère. Elle est très loin de mériter le procès en sorcellerie inflationniste que lui font certains de ses détracteurs. Mais, pour autant, est-elle saine et exempte de risques d’intoxication ?
    Pour consulter (...)

    En savoir plus Télécharger le document :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin