> >
  • Henri Regnault

    Henri REGNAULT est diplômé de l’ESSEC (1970) et l’Institut d’Études Politiques de Paris (1972) et Docteur d’Etat en Sciences Économiques (Université Paris Dauphine, 1975).


    Recherche et expertise

    Économie du Développement et Économie Internationale, relations Nord-Sud, en particulier sur les terrains méditerranéen, latino-américain et plus récemment asiatique.


Publications et conférences (53)

  • L’APRÈS-GUERRE EST VRAIMENT FINI… mais l’avant-guerre n’a pas nécessairement commencé !

    Résumé L’ordre mondial issu de la Deuxième Guerre mondiale se lézarde. Si l’hégémonie américaine persiste encore sous ses formes militaire et monétaire, la domination technologique américaine n’est plus ce qu’elle était. L’unilatéralisme sauvage de Trump, face à des défis mondiaux qui supposent plus de gouvernance mondiale sur plusieurs dossiers clefs (climat, commerce, monnaie…) pose de redoutables défis à la communauté internationale. Sans un multilatéralisme renouvelé il sera impossible de refonder un (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Economie politique des gilets jaunes

    Résumé
    La crise sociétale que connait la France depuis six mois avec le mouvement dit des "Gilets jaunes" n’est qu’un synptôme parmi d’autres d’un malaise profond dans les sociétés occidentales, qui ne peut qu’interroger les économistes sur les concepts et grilles de lecture de leur boîte à outils. Certains de ces outils ne méritent-ils pas d’être reconsidérés, soit pour obsolescence et inadéquation, soit pour modifications dans leur champ de pertinence ? C’est notamment le cas : de la traditionnelle (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Pour vos actifs... Fuyez le passif !

    Résumé Cette fois-ci, occupons-nous de nos sous, rien que de nos sous ! Il y a dix ans, j’écrivais dans les premiers numéros de cette lettre : « dans la période actuelle, n’essayez pas de gagner, essayez de ne pas perdre » ! Aujourd’hui, dans un contexte mondial très incertain et lourd de menaces économiques et géopolitiques, peut-être faut-il être encore moins ambitieux et se fixer l’objectif de perdre le moins possible, de limiter la casse tout en se mettant en position de rebondir le moment venu. Le (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Unilatéralisme, obscurantisme et exacerbation de la crise

    Résumé
    Depuis dix ans, une Très Grande Crise Multidimensionnelle (TGCM) s’impose comme l’élément dominant de la scène mondiale, sapant les fondements de l’ordre établi au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale. Cette TGCM recouvre des dimensions financières, économiques, géopolitiques, institutionnelles, technologiques, climatiques, environnementales et idéologiques qui se développent selon des temporalités différentes et dans un espace hétérogène, tout en convergeant vers un désordre mondial dont on a (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Fake news à gogo !

    Résumé
    La dénonciation et le décodage des fake news sont très à la mode, à juste titre. Le terrain politique est particulièrement propice à ces informations bidon propagées bien souvent sur internet par des blogs manipulateurs peu scrupuleux de véracité, mais aussi par des medias contrôlés par des Etats qui en font l’instrument de leurs interventions plus ou moins discrètes dans les affaires d’autres Etats. Mais les infos bidon ne sont pas l’apanage de la politique. La vie économique et financière en (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Hercule aux Bermudes : Mondialisation, Etats, Firmes

    Résumé :
    La démondialisation est un fantasme pour nationaliste attardé : au carrefour des innovations technologiques et des évolutions sociétales, la mondialisation s’approfondit chaque jour un peu plus, tout en se renouvelant. Pour autant, l’avenir de la mondialisation reste ouvert : il peut s’écrire aussi bien en rose qu’en noir. La version pessimiste est celle d’une déterritorialisation d’une part croissante de la valeur ajoutée mondiale, hébergée dans un cloud défiscalisé, conduisant au déclin des (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La crise, Chroniques Spécial 10e anniversaire – 2e épisode

    Déflation des actifs : évitez la double peine !

    Résumé
    Les taux d’intérêt terminent une phase de baisse d’une quarantaine d’année qui a favorisé une augmentation des prix des actifs quasi généralisée. L’ouverture d’une période de remontée des taux apparaît de plus en plus probable, sans que le niveau de cette remontée puisse être prédit. Cette hausse des taux, suivant son ampleur, entraînera inévitablement une déflation plus ou moins prononcée des actifs. Sous réserve du désagrément de voir la valeur d’inventaire de son patrimoine se dévaloriser, cette (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La crise, Chroniques Spécial 10e anniversaire – 1er épisode

    2007 – 2017 : Crises, mutations transitions, adaptations, interactions.

    Résumé
    Le premier numéro de cette lettre a été écrit en septembre 2007… et lu par une vingtaine de personnes. Je n’imaginais pas à l’époque que 10 ans plus tard elle perdurerait et en arriverait à son 38e Numéro, avec un lectorat qui se compterait en milliers. Toutefois, à l’occasion de ce 10e anniversaire, il faut se demander si cette lettre se prolonge par simple habitude ou bien si son objet reste pertinent et mérite la poursuite de cette chronique plus ou moins trimestrielle. Autant dire que la (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La mondialisation… ça trompe énormément !

    Résumé
    Il n’y a pas de mondialisation heureuse, ni malheureuse d’ailleurs ! Il n’y a que des heureux en général discrets et des malheureux parfois bruyants mais souvent résignés dans la mondialisation, processus historique qui les englobe et les dépasse. Ce processus est la résultante d’évolutions technologiques, économiques et géopolitiques étroitement imbriquées et largement irréversibles. Et, soyons clair, il n’y aura pas de retour aux économies nationales si ce n’est dans un scénario tragique, de chute (...)

    En savoir plus Télécharger les documents :
  • Dans l’étau des taux… en attendant les défauts !

    Résumé
    De même que les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, les taux d’intérêt ne peuvent pas descendre à l’infini, sachant que les records historiques atteints par l’endettement public et privé justifieraient plus des primes de risques conséquentes que des taux très faibles. L’heure est donc à la remontée des taux, même s’il faut souhaiter que cette remontée reste sous contrôle, tant les conséquences seront redoutables pour la solvabilité des emprunteurs et donc pour la stabilité de systèmes bancaires et (...)

    En savoir plus Télécharger le document :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin