> >
  • Ilàn Bizberg

    Professeur-chercheur, Centre d’études Internationales d’El Colegio de México ; Membre associé à l’étranger du CADIS/EHESS, Paris.


    Ilán Bizberg est professeur-chercheur du Centre d’Études Internationaux, El Colegio de México, membre associé à l’étranger du CADIS/EHESS, Paris, membre associé du Collège International « Zwischen Raumen » de l’Institut Latino-Américain de l’Université Libre de Berlin, membre associé du CEIM/Université de Québec à Montréal. Niveau III du Sistema Nacional de Investigadores. Titulaire d’un Doctorat en Sciences Sociales à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Il a eu la Bourse « Alexander von Humboldt », octroyée par la Fondation Alexander von Humboldt pour des études postdoctorales à l’Université de Bielefeld, en janvierdécembre 1992. Il a été professeur invité de Sciences Po Paris et Poitiers. Il a occupé les Chaires Alfonso Reyes et Simon Bolivar de l’IHEAL, Université de Paris III et la Chaire des Amériques à l’Université de Rennes. Il a été Directeur d’études à l’EHESS, Directeur d’Etudes Associé à la Fondation Maison des sciences de l’homme, chercheur associé au CNRS-CREDAL, et Public Policy Scholar au Woodrow Wilson Center, Washington. Recherches récentes : « Les impacts de la globalisation sur les politiques sociales en Amérique latine », financé par le Programa Interdisciplinario de Estudios sobre la Región de América del Norte (PIERAN) ; « Institutions et formes d’intégration régionale : les cas du Mexique, Brésil, Argentine, Chili et Canada », financé par le Consejo Nacional de Ciencia y Tecnología (CONACYT), Mexique ; « Formes de démocratisation et démocraties en Amérique latine ». Ouvrages récents : Procesos de democratización y tipos de democracia en México y Latinoamérica, El Colegio de México, (en préparation) ; Las variedades del capitalismo en América Latina, El Colegio de México (sous presse) ; El Estado de Bienestar ante la Globalización, el caso de Norteamérica, (avec Scott Martin et la collaboration de Antonia Maoini et Sylvain Turcotte), El Colegio de México, 2012, 307 pp. ; La microindustria mexicana en el siglo XXI, (avec Carlos Alba), El Colegio de México, 2011 ; Los Movimientos Sociales, (avec Francisco Zapata), El Colegio de México, 2010 ; México ante el espejo latinoamericano, El Colegio de México- Fundación Konrad Adenauer, 2010.


Publications et conférences (4)

  • Le Mexique : Boom d’exportations manufacturières et atonie du marché interne

    Résume
    L’économie mexicaine est depuis longtemps fortement liée à celle des États-Unis, tant au niveau des exportations que des importations. Avant la signature du Traité de libre-échange de 1988, cette dépendance était déjà de l’ordre de 77%. Après sa mise en œuvre, on peut affirmer que l’économie mexicaine est devenue totalement dépendante de celle de son voisin du nord. Par exemple, 85 % des exportations mexicaines étaient destinées au marché américain en 2006 alors que 52% des importations en (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La diversité des capitalismes latinoaméricains

    Cet article s’inscrit dans le prolongement de travaux antérieurs (Marques-Pereira et Théret, 2001 et 2004a et b ; Bizberg, 2004a et b) dans lesquels nous avons montré que le Mexique et le Brésil, à l’époque de la substitution des importations, pouvaient être considérés comme deux idéal-types différents, pour ne pas dire opposés, de configurations institutionnelles et d’économies politiques. Dans ces travaux, nous mettions également en évidence que les différences relevées pouvaient expliquer les (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • The global economic crisis as disclosure of the existence of different types of capitalism in Latin America

    How can we explain why Mexico, one of the countries that was markedly a model for Latin America in the nineties, is in such difficulties, while the country that was signaled to be most urgently needing the recipes of the “Washington Consensus” : retreat of the State, privatization, and deregulation, is doing so well. This apparent paradox is explained by one of the more heterodox economists of the US not as proof that the recipes were wrong but that they are too abstract (Rodrik, 2005). This (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • L’ALÉNA : inégalités et démocratie

    Cet article s’attachera à analyser les liens qu’entretiennent les processus de démocratisation et de globalisation, en s’appuyant sur l’exemple mexicain. .La perspective choisie visera à montrer l’influence que peut exercer un gouvernement sur l’insertion de son pays dans le marché mondial, plutôt que d’expliquer la manière dont l’entrée d’un pays dans la globalisation peut l’orienter sur le chemin de la démocratie. Cette étude s’appuiera sur les analyses institutionnelles de Maravall et de Przeworski ainsi (...)

    En savoir plus Télécharger le document :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin