> >
  • Sebastian Santander

    Sebastian Santander est professeur au département de Sciences politiques et responsable de l’unité de recherche en Relations internationales de l’Université de Liège (ULg). Il est professeur invité à l’Institut d’études européennes de l’Université
    libre de Bruxelles et membre associé au Monash European and EU Centre,
    Monash University, Melbourn, Australie. M. Santander vient de terminer un post-doc à la Faculty of Arts and Social Sciences (FASoS) de l’Université de Maastricht (2012).

    Détenteur d’un diplôme de licence en science politique/relations internationales, d’un diplôme d’études approfondies en science politique ainsi que d’un diplôme de spécialisation en études européennes et d’une thèse de doctorat de l’Université libre de Bruxelles (ULB), Sebastian Santander a également été formé à l’Université d’Amsterdam (UvA) en relations internationale/économie politique internationale. Il a été durant huit ans chercheur/enseignant au département de science politique et à l’Institut d’études européennes de l’ULB. Il est actuellement collaborateur scientifique auprès de cette institution.

    Il a publié dans de nombreuses revues internationales parmi lesquelles Journal of European Integration, European Foreign Affairs Review, Études internationales, Annuaire Français des Relations Internationales, Relazioni Internazionali, Revista de Derecho Internacional y Mercosur.


Publications et conférences (11)

  • Concurrences régionales dans un monde multipolaire émergent

    Description
    Cet ouvrage se penche sur le regain d’importance qu’ont pris les organisations régionales dans les relations internationales de l’après-guerre froide marquées, notamment, par l’accélération de la globalisation et de la diffusion du pouvoir mondial. L’ouvrage s’intéresse au rapport des régions à la transformation en cours des équilibres mondiaux et partant au sens qu’elles insufflent à l’ordre international actuel.
    Chaque projet régional est porteur à l’extérieur de normes et règles qui lui (...)

    En savoir plus
  • NAFTA and United States Regional Trade Policy

    European Union and New Regionalism
    Edition : Third Edition
    Edited by Mario Telò, Université Libre de Bruxelles and LUISS University, Rome
    Stemming from an international and multidisciplinary network of leading specialists, this best-selling text is fully updated with new chapter additions. With the first edition prepared at the end of the last century and the second edition adding inter-regional relations, this new edition focuses on competing models of regional cooperation within a (...)

    En savoir plus
  • l’afrique, nouveau terrain de jeu des emergents

    Délaissé jusqu’il y a peu par la mondialisation car considéré comme une « cause perdue » de l’économie internationale, le continent africain est désormais courtisé tant par les puissances industrielles traditionnelles (États-Unis, Europe) que par toute une série d’acteurs émergents (Brésil, Chine, Inde, Russie, Afrique du Sud). Depuis les années 2000, ces derniers se sont dotés de stratégies africaines et les liens tissés avec le continent sont devenus aussi divers que nombreux allant de la diplomatie à (...)

    En savoir plus
  • Relations internationales et régionalisme

    Sebastian Santander, Relations internationales et régionalisme, Presses Universitaires de Liège, Liège, 371 pages.
    Résumé
    Depuis les années 1950, le monde a fait face à plusieurs vagues de régionalismes. De tous types. Cependant c’est dans le contexte de la fin de la guerre-froide et de l’accélération de la mondialisation que le régionalisme supranational devient un phénomène notable à l’échelle mondiale : aucun continent n’est épargné.
    Doté de stratégies collectives, investi par des acteurs publics et (...)

    En savoir plus
  • Puissances émergentes : un défi pour l’Europe ?

    Sébastian Santander (dir.), Puissances émergentes : un défi pour l’Europe ?, Ellipses, Paris, 2012, 381 pages.
    Résumé
    La disparition de l’ordre bipolaire offre de nouveaux espaces d’action et donne davantage de perspective politique sur la scène internationale à de nouveaux acteurs. Elle libère l’Europe de la nécessité de rester sous le couvert de la puissance américaine et ouvre la voie de son intégration politique. La consolidation de l’Union européenne en tant qu’acteur régional sur la scène (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Introduction générale : La régionalisme dans les relations internationales

    Sebastian Santander, « Introduction générale : La régionalisme dans les relations internationales », Fédéralisme et Régionalisme, volume 11, numéros 1 et 2, 2011.
    Résumé
    L’article présente la thématique abordée dans le cadre des deux numéros de la revue Fédéralisme et Régionalisme. Il fait un effort de conceptualisation par rapport à la notion de régionalisme international en expliquant les raisons de son retour en force opéré ces vingt dernières années.
    Pour lire Introduction générale : le régionalisme dans (...)

    En savoir plus
  • Invariances et ruptures dans le régionalisme sud-américain

    Sebastian Santander, « Invariances et ruptures dans le régionalisme sud-américain », Fédéralisme et Régionalisme, volume 11, numéro 1, octobre 2011.
    Résumé
    Le présent article se penche sur l’intégration régionale en Amérique du Sud et en particulier sur le Marché commun du sud. Il analyse la dynamique interne de l’intégration et identifient les acteurs dominant. Il se penche également sur les stratégies et institutions communes afin de déceler la nature même de l’intégration.
    Pour lire Invariances et (...)

    En savoir plus
  • Entre forteresse et globalisation : l’Europe entre discours et partenariats

    Santander, Sebastian et Wintgens, Sophie. 2011. « Entre forteresse et globalisation : l’Europe entre discours et partenariats ». Dans Pierre Chabal (dir.), Régions, institutions, politiques, France, Apopsix, pp. 212-226.
    Résumé
    La présente contribution se penche sur le mode de positionnement international de l’Union européenne (UE) pour s’intéresser à ses politiques extérieures ainsi qu’aux discours tant académiques qu’officiels qui les accompagnent. L’analyse empirique se focalise sur la stratégie (...)

    En savoir plus
  • La coopération brésilienne avec l’Afrique

    Sebastien Santander, « La coopération brésilienne avec l’Afrique », Revue de Défense Nationale, no 738, mars 2011, pp. 37-44.
    Résumé
    Ces dernières années, le Brésil est parvenu à accroître sa présence dans les affaires internationales. Il a poursuivi et approfondi la pratique diplomatique consistant à multiplier les partenaires politiques et économiques tout en accordant une attention particulière au développement d’axes de coopération Sud-Sud. C’est dans cette perspective qu’il faut comprendre la nouvelle (...)

    En savoir plus

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin