> >
  • Omer Moussaly

    À la suite de l’obtention d’une maîtrise en science politique de l’Université de Montréal en 2006, Omer Moussaly a joint le CEIM en tant que chercheur associé tout en poursuivant ses études à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) d’où il obtient un doctorat en science politique en 2014. Sa thèse porte sur la pensée d’Antonio Gramsci. Quant à ses travaux de recherche, ils traitent principalement des idées politiques et de la théorie critique


    Recherche et expertise

    Livres

    - Progrès et action collective, portrait du méliorisme aux États-Unis, Québec, Presses de l’Université Laval, 2016, 384 pages, préface de James Galbraith.

    Chapitres de livres

    - « Marxisme et anarchisme : sources d’inspiration pour les insatisfaits du capitalisme », dans l’ouvrage collectif : Un système sans qualité. Matériaux pour une critique du capitalisme, Saint-Joseph-du-Lac, M éditeur, 2017, p.135-172.

    - « Le philosophe démocrate : rhétorique et philosophie chez Machiavel et Gramsci » dans l’ouvrage collectif : Reflets modernes de la démocratie, sous la dir de J-M Narbonne et J. Boulad-Ayoub, coll Zêtésis, Québec, Presses de l’Université Laval, décembre 2017, p.105-130.

    Publications avec comité de lecture

    - « Perennial Questions of Political Philosophy », Dialogue and Universalism, vol. 29 no 1, hiver 2019, p.85-104.

    - « Review of The Hungarian Writings by Karl Polanyi », International Critical Thought, vol. 8, no 3, automne 2018, p.494-500.

    - « The Political Implications of Marx’s Labour Theory of Value », Dialogue and Universalism, Journal of the International Society For Universal Dialogue, Vol. XXVIII No. 3/2018, Karl Marx. On the Occasion of the Bicentenary of his Birth, 2018, p.81-100.

    - « Hommages à André Tosel », Actuel Marx, Omer Moussaly, Fabio Frosini et Jean Robelin, no 62, septembre 2017, p.177-180.

    - « La conception du projet universel dans le renouveau de la pensée communiste : pistes théoriques sur les pratiques de la multitude », Omer Moussaly et Joël Casseus, Les Cahiers d’histoire, no 33, décembre 2017, p.143-164.

    - « L’historique de l’illusion du progrès et du mythe de la violence chez Sorel », Historia Magistra, no 22, hiver 2016, p.63-87.

    - « Le projet d’utopie marxiste », RUSCA, Revue électronique de sciences humaines et sociales, no 9, hiver 2016, p.73-93.

    - « Edward Saïd, un continuateur de la vision gramscienne du monde », RUSCA, Revue électronique de sciences humaines et sociales, no 8, printemps 2016, p.111-132.

    - « A Century of Marxist Debates Concerning Capitalism, Imperialism and Imperialist Competition », World Review of Political Economy, vol. 6, no 4, hiver 2015, p.482-497.

    - « Le pouvoir séculier dans l’Antiquité », Volumen, no 13-14, 2015, p.130-148.

    - « Analyses néo-marxistes du phénomène psycho-politique », Cultures-Kairós, no 5, automne 2015.

    - « Les limites du capitalisme selon Joseph Schumpeter et Karl Marx », Interventions économiques, no 46, 2012.


Publications et conférences (14)

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin