> >
  • Jean-François Payette

    Jean François Payette, Ph. D., est politologue. Après avoir réalisé un baccalauréat en science politique à l’UQÀM et une maîtrise en relations internationales, sous la direction de l’ancienne ministre Louise Beaudoin et du professeur (UQÀM) Lawrence Olivier, il a fait un doctorat en science politique à l’Université de Lyon, sous la direction de l’ancien premier ministre Bernard Landry et du président de la section de science politique (Lyon) François David. Il enseigne aujourd’hui la gestion internationale à l’École des sciences de la gestion de l’UQÀM. Il est également directeur scientifique de l’Observatoire de la Politique et de la Sécurité de l’Arctique (OPSA) de l’ÉNAP et membre du Laboratoire Francophonie, mondialisation et relations internationales de l’Université de Lyon. Auteur d’une dizaine de livres et de nombreux articles scientifiques et de chapitres dans des ouvrages collectifs, ses recherches portent principalement sur les relations internationales du Québec, le nationalisme québécois la gestion internationale et les enjeux liés à question arctique canadienne.

    En 2014, le journal Le Devoir classait l’un de ses ouvrages parmi les huit livres ayant marqué l’année 2013, alors que la revue culturelle Bible urbaine classait celui-ci parmi les cinq meilleurs livres de l’année. Par ailleurs, son volume « Ce peuple qui ne fut jamais souverain. La tentation du suicide politique des Québécois » a été primé au Salon du livre de Montréal, à l’automne 2013, en recevant le Prix Pierre-Vadeboncoeur – pour l’ouvrage en sciences sociales ou en science politique jugé le plus marquant – et fut également finaliste au prix de l’essai Victor-Barbeau de l’Académie des lettres du Québec, à l’automne 2014. En 2012, l’un de ses articles fut nommé Featured Article par la revue International Journal. Il a également reçu, au printemps 2018, le Grand prix de la recherche – Prix Docteur étranger doté par l’Université de Lyon, l’Association des amis de l’Université de Lyon et la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour la meilleure thèse de doctorat étrangère soutenue entre le 1er septembre 2016 et le 31 décembre 2017.


Publications et conférences (20)

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin