Accueil - Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)
Accueil CEIM / Accueil GRIC / Chercheurs / Gouvernance globale de l’environnement et de l’énergie (GGEE)

Gouvernance globale de l’environnement et de l’énergie (GGEE)

Biographie

Les questions environnementales et énergétiques constituent désormais une thématique majeure des conflits-coopérations internationaux. Elles mobilisent les efforts des États, de la société civile, et du milieu des affaires (entreprises) en vue d’élaborer des régulations axées sur la soutenabilité économique et sociale des systèmes de production, d’échange et de consommation. La communauté internationale s’est fixée, dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques, l’agenda de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de prendre des mesures pour s’adapter aux effets du changement climatique.. Cela soulève des enjeux de gouvernance globale relatifs à :
- la forme et substance de la transition énergétique vers une société sobre en carbone ;
- l’élaboration d’un régime international de lutte contre les changements climatiques dans le cadre du processus onusien de négociation au sein de la CCNUCC et aux enjeux de puissance et de richesse afférant à cette négociation ;
- l’articulation des différents niveaux de gouvernance et aux complémentarités entre les différents accords internationaux de régulation de la biosphère ;
- la sécurité énergétique, environnementale et économique des populations les plus vulnérables, en particulier.

Par ailleurs, les transformations induites par ce passage à une économie et une société à faible intensité carbone sont de nature à transformer des aspects importants de l’économie politique internationale et de la mondialisation économique, à savoir :
- des changements au plan des structures industrielles et des chaînes de valeurs autour de ce qu’il est convenu d’appeler « l’économie verte » (modifications des flux d’investissements au bénéfice de certains secteurs de l’économie et au détriment d’autres ; transformation des chaînes de valeurs et réduction de l’empreinte carbone des entreprises) ;
- un recours plus systématique à la réglementation et à l’intervention de l’État ;
- une confrontation entre deux types d’économies et de développement (économie « verte » vs « économie brune »).

Par ses collaborations et projets, l’initiative de GGEE cherchera à appréhender et à mieux comprendre ces transformations au cœur des dynamiques globales contemporaines.


Conférences  

Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) gric @uqam.ca Retour en haut de la page
Université du Québec à Montréal (UQAM)            Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)            Fond de recherche sur la société et la culture | Québec            Ressources humaines et Développement des compétences Canada