> >
  • Dorval Brunelle

    Dorval Brunelle a été directeur de l’Institut d’études internationales de Montréal de l’UQAM de 2008 à 2014. Au cours de sa vie professionnelle, il a été successivement Chef de cabinet du ministre des Affaires municipales, Pierre Laporte, de 1964 à 1966, et journaliste à la Société Radio-Canada (1967-68). Il est professeur au département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal depuis 1970.

    Il a été co-fondateur et directeur du Groupe de recherche sur l’intégration continentale (GRIC) et, de 2004 à 2008, directeur de l’Observatoire des Amériques, tous deux rattachés au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) de l’UQAM. 

    Ses champs de spécialisation sont l’économie politique, l’intégration dans les Amériques et les mouvements sociaux. Ses travaux ont porté sur le Québec (La Désillusion tranquille, 1978), le Canada (Les trois colombes, 1985) et l’Amérique du Nord (Le libre-échange par défaut, avec C. Deblock, en 1989). Il a également publié deux ouvrages de théorie sociale (La Raison du capital, 1982 ; Droit et exclusion : critique de l’ordre libéral, 1997). Son livre sur la mondialisation (Dérive globale, 2003) a été traduit en anglais et publié par la University of British Columbia Press, en mai 2007, sous le titre : From World Order to Global Disorder : States, Markets, and Dissent. En 2010, il a fait paraître : Chronique des Amériques. Du Sommet de Québec au Forum social mondial aux Presses de l’Université Laval. Il a également écrit, en collaboration avec Jackie Smith et autres, Global Democracy and the World Social Forums, publié chez Paradigm Publishers aux États-Unis, en 2007.

    IIl a de plus co-dirigé ou dirigé la publication de plusieurs ouvrages collectifs, dont L’ALENA : le libre-échange en défaut (avec C. Deblock), en 2004, Main basse sur l’État : les partenariats public-privé au Québec et en Amérique du Nord, en 2005, Gobernabilidad y democracia en las Américas : teorías y prácticas, (UTLP, Loja), en 2007, Gouvernance. Théories et pratiques, en 2010, Repenser l’Atlantique : commerce, immigration, sécurité (Bruylant, Bruxelles), en 2012, Communautés atlantiques : asymétries et convergences, en 2012, Travail et commerce : clauses sociales, accords cadres internationaux et responsabilité sociale des entreprises, en 2013, et L’ALENA à 20 ans : Un accord en sursis, un modèle en essor, en 2014.

    Il a également été professeur invité dans plusieurs universités (Aix-en-Provence, Brasilia, Toulouse, Montevideo, Grenoble, Harbin et Rome). Il est diplômé en droit de l’Université de Montréal (LL.B., 1962) et en sociologie (doctorat de l’École pratique des Hautes études, VIième section, Paris, 1973). Il a été boursier du gouvernement espagnol (Universidad Complutense, Madrid, 1962-63) et du gouvernement français (EPHE, Paris, 1968-70).


Publications et conférences (92)

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin