> >
  • Chroniques


  • La mondialisation… ça trompe énormément !

    Résumé
    Il n’y a pas de mondialisation heureuse, ni malheureuse d’ailleurs ! Il n’y a que des heureux en général discrets et des malheureux parfois bruyants mais souvent résignés dans la mondialisation, processus historique qui les englobe et les dépasse. Ce processus est la résultante d’évolutions technologiques, économiques et géopolitiques étroitement imbriquées et largement irréversibles. Et, soyons clair, il n’y aura pas de retour aux économies nationales si ce n’est dans un scénario tragique, de chute (...)

    En savoir plus Télécharger les documents :
  • Transformations 30 experts se prononcent

    L’Afrique est-elle partie ? Bilan et perspectives de l’intégration africaine

    Une publication conjointe du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation et de la revue Interventions économiques
    « Plus d’un milliard d’habitants, soit 25% de la population mondiale à l’horizon 2030-2040 ; une institution pan-continentale (l’Union africaine) fédérant 54 membres ; deuxième rang derrière l’Asie de l’Est pour la rapidité de la progression de son PIB pour 2015 : l’Afrique est-elle partie ? Le bilan accablant que René Dumont (1962) dressa jadis à tout le moins en ce qui est de (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • La nouvelle politique commerciale des États-Unis : un pari risqué

    Résumé analytique
    Le Président des États-Unis Donald Trump a exposé les grandes lignes de sa politique économique devant le Congrès le 28 février dernier. On peut identifier deux grandes lignes directrices. La première consiste à favoriser les dépenses d’investissement des firmes multinationales américaines au pays à travers une série de mesures fiscales et d’allègement de la réglementation. La deuxième vise une diplomatie commerciale plus agressive afin d’ouvrir davantage les marchés aux entreprises (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • L’année de toutes les incertitudes

    Résumé analytique
    La transition du pouvoir exécutif à Washington a révélé deux manières d’entrevoir les obstacles à l’épanouissement de la société américaine et à la croissance économique. Pour Obama, ces obstacles s’expriment à travers les inégalités et les exclusions sociales. Pour Trump, ils sont le résultat d’engagements commerciaux et politiques qui désavantagent les États-Unis. L’application de la politique de « l’Amérique d’abord » (America First) testera les limites du pouvoir exécutif au cours du premier (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Dans l’étau des taux… en attendant les défauts !

    Résumé
    De même que les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, les taux d’intérêt ne peuvent pas descendre à l’infini, sachant que les records historiques atteints par l’endettement public et privé justifieraient plus des primes de risques conséquentes que des taux très faibles. L’heure est donc à la remontée des taux, même s’il faut souhaiter que cette remontée reste sous contrôle, tant les conséquences seront redoutables pour la solvabilité des emprunteurs et donc pour la stabilité de systèmes bancaires et (...)

    En savoir plus Télécharger le document :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin