Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP)

Le monde

Raffiner votre recherche en choisissant parmi les mots-clés suivants:


Les puissants à l’assaut de la culture

Avec les contributions de Michèle Rioux et Destiny Tchéhouali

Sous la direction de Alexandre Bohas. Postface de Judit Trunkos et Philip G. Cerny

ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUE MONDIALISATION ECONOMIE GÉOPOLITIQUE, RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE GESTION, MANAGEMENT, ENTREPRISES

Les sphères de la culture sont devenues incontournables pour comprendre les stratégies de puissance des industries culturelles et des gouvernements. Si l’essentiel de l’activité internationale en matière culturelle provenait de l’Amérique, ce temps est révolu. Aujourd’hui, on assiste à une démultiplication des acteurs privés et publics et de leurs coalitions transnationales, tandis que le numérique prend une place prépondérante dans les luttes hégémoniques. D’une part, les pays émergents ont poursuivi une politique de développement culturel réussie. D’autre part, les géants du web (GAFAM) ont investi l’audiovisuel. Sans régulation, ces nouveaux acteurs rivalisent avec les puissances établies pour concentrer une part de soft power.

Alexandre Bohas est professeur d’affaires internationales à l’ESSCA École de management et chercheur associé à Aix-Marseille Université. Spécialiste des industries culturelles, il analyse les stratégies de puissance transnationale à l’oeuvre dans la mondialisation.

Partie I - Internet au centre de la structure mondiale des savoirs Washington, un pôle inévitable dans la gouvernance d’internet, Michèle Rioux et Destiny Tchéhouali

Michèle Rioux est professeure au département de science politique à l’Université du Québec à Montréal et directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM).

Destiny Tchéhouali est professeur au Département de communication sociale et publique à l’Université du Québec à Montréal et membre du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM).

Pour voir la description de l’ouvrage et le commander, vous pouvez visiter le site internet de l’Harmattan.