Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > « Le système électoral au Canada, au Québec et en Allemagne : approches (...)

Table ronde organisée par l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM-UQAM)

« Le système électoral au Canada, au Québec et en Allemagne : approches comparées »

Vendredi 13 mars 2009 de 17h30 à 19h, à la Salle des Boiseries (J-2805), UQAM

Voyez la présentation de la Semaine allemande à l’UQAM

Voyez la présentation de la Semaine allemande à l’UQAM

La semaine allemande à l’UQAM, organisée en collaboration avec le Consulat général de la république fédérale d’Allemagne, se tiendra à l’UQAM du 6 au 13 mars 2009, et sera l’occasion de souligner le 60e anniversaire de la Loi fondamentale qui a donné naissance à la République fédérale allemande et le 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin.

Plusieurs partenaires se sont associés pour faire de cette semaine un événement incontournable à Montréal :

L’Université du Québec à Montréal (UQAM) : L’École de langues, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM), les Départements d’histoire, de musique et de sociologie, le Centre de design et l’École de design, les Facultés des communications et des arts, le Service des relations internationales, et le Service des communications.

Le Consulat général de la République fédérale d’Allemagne

L’Université de Montréal : La Chaire de recherche du Canada en études allemandes et européennes.

Le Département d’histoire de l’Université Concordia

Le Goethe-Institut

L’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD)



- M. Jörg Metger, Consul général de la République fédérale d’Allemagne

- Laurence McFalls, professeur au Département de science politique à l’Université de Montréal

- Jean-Pierre Charbonneau, ancien ministre de la Réforme des institutions démocratiques du Québec et ancien président de l’Assemblée nationale du Québec nous présentera La saga de la réforme du mode de scrutin au Québec.

Le Consul général de la République fédérale d’Allemagne, M. Jörg Metger, remettra une mention d’honneur aux étudiants qui se sont démarqués dans le cadre de leurs études de la langue allemande ou dans leurs travaux portant sur l’Allemagne.

Biographie de Jean-Pierre Charbonneau

Diplômé de l’Université de Montréal en criminologie, Jean-Pierre Charbonneau amorce d’abord sa carrière par le journalisme d’enquête sur le crime organisé, ce qui le conduit à écrire un ouvrage imposant sur l’histoire de la pègre montréalaise et son rôle dans le trafic international des drogues, La Filière canadienne, publiée en 1975. L’année suivante il choisit de se lancer en politique active et il est élu député de Verchères à l’Assemblée nationale du Québec dans l’équipe du Parti québécois de René Lévesque. Il sera réélu par la suite à deux autres reprises, en 1981 et 1985. En 1989, il réalise un rêve d’enfance. Il quitte la politique pour l’Afrique centrale où il dirige un programme de coopération volontaire. Mais la guerre qui embrase le Rwanda l’oblige à rentrer au Québec. En 1992, il accepte de prendre la responsabilité de l’opération de sauvetage et de relance d’OXFAM-Québec, la plus célèbre organisation d’aide humanitaire.

De retour en politique en 1994 dans le comté de Borduas, il devient Président de l’Assemblée nationale du Québec en mars 1996 et, par le fait même, premier responsable de la diplomatie parlementaire du Québec. Il dote alors l’Assemblée nationale d’une véritable politique des relations internationales et fonde, en 1997, la première association interparlementaire des Amériques, la Confédération parlementaire des Amériques (COPA). Membre du Bureau de direction de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, il en devient le président en 2001. Il a dirigé à l’étranger de très nombreuses missions parlementaires du Parlement québécois.

En janvier 2002, il est accepte les postes de ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, responsable des Relations avec les communautés francophones et acadiennes et de ministre de la Réforme des Institutions démocratiques. A ce titre, il lance et supervise les États-généraux sur la réforme des institutions démocratiques du Québec.

De retour dans l’opposition en avril 2003, il devient porte-parole en matière de Sécurité publique puis de Santé. Le 15 novembre 2006, il quitte son poste de député de Borduas à l’Assemblée nationale, 30 ans jour pour jour après sa première élection. Il aura siégé au total pendant 25 ans au Parlement du Québec.

Il est l’auteur de plusieurs textes portant sur l’éthique en politique et dans les média, sur la responsabilité citoyenne, sur les défis de la démocratie, sur l’aide et la coopération internationale. Il a aussi prononcé plusieurs conférences sur ces sujets. Il est aujourd’hui analyste politique pour le Réseau d’information de la télévision de Radio-Canada dans le cadre de l’émission quotidienne le Club des EX. Il enseigne également de façon professionnelle le Tai Chi Chuan. Il est d’ailleurs président de L’Amicale québécoise de tai chi chuan et des disciplines apparentées.

A l’automne 2007, il a publié aux Éditions Fides ses mémoires autobiographiques sous le titre « A découvert ». Il y raconte son parcours de franc-tireur et de brasseur de cages au service de différentes causes ainsi que sa démarche personnelle d’introspection et de libération.

QUAND : Vendredi 13 mars 2009 de 17h30 à 19h

LIEU : Salle des Boiseries (J-2805), pavillon Judith-Jasmin (405, rue Sainte-Catherine Est), UQAM, métro Berri-UQAM

RENSEIGNEMENTS : Lyne Tessier (514) 987-3667 ou ieim@uqam.ca

  • Affiche

Suivant

Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)