Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Les relations Canada - Chine

Les relations Canada - Chine

Mardi 2 octobre 2012 de 12h30 à 14h, Salle des Boiseries, UQAM


CONFÉRENCIERS :

  • Stéphane Roussel, ENAP
  • Fred Bild, ancien ambassadeur du Canada en République populaire de Chine
  • Représentant de l’Ambassade de la République populaire de Chine

Président de panel : Dorval Brunelle, directeur de l’Institut d’études internationales de Montréal

QUAND : Mardi 2 octobre 2012 de 12h30 à 14h

LIEU : Salle des Boiseries (J-2805), pavillon Judith-Jasmin, UQAM, métro Berri-UQAM

RENSEIGNEMENTS : Lyne Tessier, 514 987-3667 ou ieim@uqam.ca

Résumé de la conférence de Fred Bild - Canada-Chine : Un Tournant stratégique.

Les deux pays sont à bien des égards aux antipodes de leur cheminement économique, le Canada un pays industrialisé avec un taux de croissance modéré, à peine suffisant pour augmenter le revenu moyen de ses citoyens, la Chine en pleine industrialisation en train d’accroitre ses capacités et richesses à une vitesse remarquable. Dans la coopération qui doit se développer entre les deux il ne s’agira pas simplement d’échanges économiques ou commerciaux mutuellement profitables, mais de bien plus. L’expérience d’autres pays asiatiques qui on précédé la Chine dans la modernisation de leurs structures et appareils de production nous démontre que les derniers à s’engager dans ce processus le font chaque fois plus rapidement que leur prédécesseurs et, de surcroit, en innovant plus loin que tous les autres. Or, les défis globaux qui nous confrontent tous aujourd’hui sont de telle envergure et complexité que nous nous avons besoin de collaborer étroitement dans le développement de technologies nouvelles. C’est pourquoi il est urgent pour que la complémentarité actuelle de nos deux économies soit exploitée pour créer une dynamique nouvelle de coopération qui profitera non seulement aux deux partenaires, mais aussi aux capacités mondiales d’enrayer le déclin de l’environnement planétaire.


Organisé par
Semaine Chine
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal