Partenaires

 
Projet d’appui à la LICADHO - Droits des femmes et des filles au Cambodge

De décembre 2005 à juin 2008, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM), la Faculté de science politique et de droit (FSPD), l’École de travail social et les Services aux collectivités de l’UQAM (Protocole Relais-Femmes) ont uni leurs efforts pour appuyer une ONG cambodgienne qui vient en aide aux femmes et aux filles du Cambodge victimes de violence familiale, d’abus ou de trafic sexuels.

Le « PROJET D’APPUI À LA LICADHO - DROITS DES FEMMES ET DES FILLES AU CAMBODGE » a été financé par l’Agence canadienne de développement international (ACDI) dans le cadre d’un appel de propositions visant à renforcer les pratiques de bonne gouvernance dans les pays en développement. La mobilisation de Canadiens à l’étranger, la sensibilisation du public canadien à l’égard du développement international et la contribution du projet à l’élargissement des connaissances du Canada en matière de gouvernance devaient faire partie intégrante des stratégies des projets soumis à l’ACDI dans le cadre du concours lancé en avril 2005.

Réalisé en partenariat avec la Ligue cambodgienne pour la promotion et la défense des droits de l’homme (LICADHO), le Projet visait à améliorer la situation des droits des femmes et des filles au Cambodge en accroissant la protection disponible (prévention, réparation et appui) en matière de violence familiale, d’abus et de trafic sexuels. Le directeur du Projet, Monsieur Peter Leuprecht, a été professeur au Département des sciences juridiques et directeur de l’IEIM de 2005 à 2008. De 2000 à 2005, il a été représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour les droits de la personne au Cambodge. Il est aujourd’hui professeur associé au Département des sciences juridiques.

De gauche à droite : René Côté, doyen de la Faculté de science politique et de droit, Anik Veilleux, agente de recherche à l’Institut d’études internationnales de Montréal (IEIM), Naly Pilorge, membre de la direction de la LICADHO, Dominique Charron, agente de recherche à la faculté et Peter Leuprecht, professeur associé au Département des sciences juridiques

De gauche à droite : René Côté, doyen de la Faculté de science politique et de droit, Anik Veilleux, agente de recherche à l’Institut d’études internationnales de Montréal (IEIM), Naly Pilorge, membre de la direction de la LICADHO, Dominique Charron, agente de recherche à la faculté et Peter Leuprecht, professeur associé au Département des sciences juridiques