Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Mondialisation et connectivité. Les enjeux du commerce, de l’investissement et du travail au XXIe siècle

Sous la direction d’Éric Boulanger, Éric Mottet et Michèle Rioux, 18 décembre 2019

Mondialisation et Connectivité. Les enjeux du commerce, de l’investissement et du travail au XXIe siècle, 440 pages, août 2019

Publié aux Presses de l’Université du Québec (PUQ) sous la direction de Éric Boulanger, Éric Mottet et Michèle Rioux, Mondialisation et Connectivité. Les enjeux du commerce, de l’investissement et du travail au XXIe siècle rassemble les contributions de chercheurs du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) portant sur la mondialisation et trois de ses enjeux : le commerce, l’investissement et le travail. Il se présente comme un bilan des recherches des auteurs, mais aussi comme un outil visant à inciter et à faciliter l’établissement de liens de complémentarité entre les nombreuses études faites sur le sujet. La mondialisation est une réalité dont l’essence est globale. De son analyse effectuée dans cet ouvrage se dégagent de multiples liens interdisciplinaires.

Résumé

La mondialisation est une notion théorique et une réalité, celle de l’après-guerre froide. Elle domine à la fois une grande partie des analyses en sciences sociales et les rapports économiques et politiques qui se tissent continuellement entre ses principaux acteurs, comme les États, les firmes multinationales et les organisations internationales. Malgré cette domination, jamais la mondialisation n’a été aussi sévèrement critiquée – souvent par les pays riches, les mêmes qui, a priori, devaient en retirer le plus de bénéfices. Elle a créé de vastes inégalités et des maux qui nous imposent la réflexion sur la conceptualisation de ce phénomène qui est toujours difficile à cerner.

Consulter la table des matières

COMMANDER EN LIGNE

D'autres publications

Monographies | Élisabeth Vallet est directrice de l’Observatoire de géopolitique de la Chaire Raoul-Dandurand et Professeure associée au département de géographie de l’UQAM

Comprendre les élections américaines, édition 2020

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Septentrion, septembre 2020, 228 pages, 14 septembre 2020, par Élisabeth Vallet

Monographies | Charles-Philippe David, président de l’Observatoire sur les États-Unis

« L’effet Trump »

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Ouvrage de Charles-Philippe David, 29 juin 2020


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)