Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Bernard Duhaime est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM et cofondateur de la CIDDHU

La protection des migrants contre les disparitions forcées ou involontaires : une approche basée sur les droits humains

Revue internationale de la Croix-Rouge, Volume 99 – n°905 – Les disparus, 21 octobre 2019

Ce texte propose d’aborder les disparitions forcées de migrants survenant durant leur parcours migratoire, ou une fois à destination, un phénomène n’ayant pas encore été exploré dans la littérature. Il traite de l’application du cadre normatif et analytique issu du droit international des droits de la personne et du droit des migrations aux disparitions forcées de migrants. Il est ensuite question des facteurs qui peuvent contribuer à ce phénomène dans divers contextes, dont celui des disparitions de migrants menées pour des raisons politiques, celles ayant lieu lors de la détention et de la déportation de migrants, de même que celles qui s’inscrivent dans le cadre d’activités de trafic ou de traite de migrants.

Pour lire l’article intégralement, veuillez consulter le site de la Revue internationale de la Croix-Rouge.

D'autres publications

La Charte des Nations Unies a récemment célébré ses 75 ans

ONU75 et l’influence du Canada et du Québec

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Nous vous invitons à répondre à un court sondage d’ici le 31 juillet, 13 juillet 2020

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Ce document a été rédigé par Marie-Claude Savard, candidate au doctorat en administration et chargée de cours de (...), 13 juillet 2020, par Marie-Claude Savard


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)