Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Séminaires et conférences | Conférence sur les rites d’exorcisme tibétains par Charles Ramble, membre du CERIAS

“My name is Legion” : the complexity of characters in Tibetan exorcism rituals

Jeudi 20 février 2020 de 17h à 19h, salle H-1154, Université Concordia (1455, boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal)

“First, separate sky and earth ; then separate south and north ; then separate sunlight and shade ; then separate the demonic and the divine” – so begins the opening section the narrative section of a Tibetan Bonpo exorcistic ritual.

Charles Ramble est directeur d’études à la section Histoire et Philologie de l’École Pratique des Hautes Études, Université Paris sciences et lettres. De 2006 à 2013, il fut Président de l’International Association for Tibetan Studies.

"The notion of distributed personhood, that has been the subject of much anthropological writing in recent years, is a familiar concept in Tibetan belief. Perhaps the most obvious expression of the idea is to be found in the idea that a single person has multiple souls that reside in natural features – lakes, trees, mountains, rocks and so forth. But the opposite is also true : a single feature may be the locus of numerous identities. While this observation has been well documented in the case of (for example) sacred mountains, which pilgrims of different faiths or schools revere as the territory of members of their respective pantheons, the attribution of plural identities to the same object within a single ritual has been less well explored. Many Tibetan exorcistic rituals feature effigies that have precisely such a diversity of personae : the effigy may stand simultaneously for the patient, for the demon that has caused the affliction, and also for the divinity that will confront and overcome the demon."

Quand : Jeudi 20 février 2020 / De 17h00 à 19h00
 : Université Concordia / 1455 boulevard de Maisonneuve Ouest, Montréal
Salle H-1154

La conférence se déroulera en anglais / Une période de questions suivra

Entrée gratuite / Bienvenue à tous !


Organisé par

D'autres activités

Séminaires et conférences | Cycle d’activités

Qui affrontera Trump ? Les primaires démocrates

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Hiver 2020

Séminaires et conférences | Conférence de Delon Madavan, membre du CERIAS

Les Tamouls et les politiques urbaines des États à Kuala Lumpur et à Singapour

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS)

Mercredi 26 février 2020 dès 18h, salle W-3235, pavillon Thérèse-Casgrain (UQAM)


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)