Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Études, mémoires et thèses | Olivier Arvisais est professeur à la Faculté d’éducation de l’UQAM et directeur scientifique de l’OCCAH

Félicitations au Dr. Olivier Arvisais !

Sa thèse a été soutenue avec succès le 17 avril 2020, 27 avril 2020

Olivier Arvisais est professeur à la Faculté d’éducation de l’UQAM et directeur scientifique de l’OCCAH. Ses recherches portent sur deux axes : la didactique des sciences sociales aux niveaux primaire et secondaire et l’éducation dans les situations d’urgence.

Monsieur Olivier Arvisais a soutenu et validé sa thèse "Accès, persévérance scolaire et sentiment de sécurité des élèves du programme d’éducation accélérée au camp de réfugiés de Dadaab au Kenya", vendredi le 17 avril.

Cette thèse, encadrée par Patrick Charland et François Audet, présente des résultats inédits pouvant améliorer les connaissances sur les programmes d’éducation dans les camps de réfugiés. Spécifiquement, elle s’intéresse aux raisons qui empêchent les enfants et les jeunes de poursuivre leurs études dans le cadre du programme d’éducation accélérée du camp de réfugiés de Dadaab au Kenya. Les connaissances produites dans le cadre de cette étude permettent de mieux comprendre les facteurs qui entravent l’accès à l’éducation. Ces barrières entraînent des interactions complexes qui peuvent, à la fois, générer un sentiment d’insécurité ou encore miner la persévérance scolaire des élèves. Elle est d’ailleurs parmi les premières études à se pencher sur un programme d’éducation accélérée dans un camp de réfugiés en recueillant des données directement sur le terrain.

Toutes nos félicitations !

D'autres publications

Vidéos | Les Entretiens de l’IEIM | Édition spéciale COVID-19

Découvrez notre première capsule vidéo : "Les défis de la diplomatie en temps de crise"

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Avec Bernard Derome, président de l’IEIM, et Gilles Rivard, fellow de l’IEIM et ancien ambassadeur du Canada en Haïti (...), 30 avril 2020

Dossiers d’actualité | Balado | Entrevue d’Olivier Arvisais avec François Audet et Caroline Coulombe, OCCAH

Le Québec face à la COVID19, quel scénario de déconfinement ?

Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

Le premier épisode de ce nouveau balado de l’OCCAH est disponible sur BaladoQuébec.ca, 28 avril (...), 30 avril 2020


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)