Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Regards de l’IEIM | COVID-19

La coopération internationale en temps de pandémie : qu’advient-il du programme canadien et québécois d’aide internationale ?

Ce document a été rédigé par Marie-Claude Savard, candidate au doctorat en administration et chargée de cours de l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM), 13 juillet 2020

Dans le cadre de la série Regards de l’IEIM, nous avons le plaisir de vous proposer cette semaine un texte sur la coopération internationale en temps de pandémie. Le texte vise à analyser l’influence de la pandémie sur les programmes canadien et québécois d’aide internationale à la lumière des nombreuses interrogations que soulève la crise sanitaire.

La distribution des 84,5 millions $ d’aide d’urgence pour lutter contre la pandémie révèle une préférence pour le multilatéralisme en ce qui a trait à la crise sanitaire. Cependant, il s’agit d’une stratégie “déboussolante”, selon les ONG qui s’attendaient à pouvoir elles aussi soumissionner et recevoir un financement.

Pour plusieurs organisations dont la santé financière est déjà compromise par une réduction de fonds privés, la question de financement est le nerf de la guerre, tant pour leur survie institutionnelle que pour celle de leurs collaborateurs.

Certaines interrogations quant aux fondements des programmes d’envoi de volontaires comme le PCV sont soulevées. S’agit-il réellement d’aide au développement ou plutôt de représentation canadienne à l’étranger et de diplomatie douce ?


Découvrez le texte complet en pièce jointe.

Auteure

Marie-Claude Savard est doctorante et chargée de cours à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM. Lauréate 2019 du prix du Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM), elle cumule 20 ans d’expérience professionnelle dans le secteur à but non lucratif. Directrice adjointe de l’Observatoire canadien sur les crises et l’aide humanitaire (OCCAH), elle agit, par intérim, à titre de responsable à la recherche et au contenu de l’IEIM.

Remerciements

L’auteure souhaite remercier Marc-André Anzueto (Professeur, UQO) et François Audet (Professeur, UQAM) pour une relecture de cet article, de même que cinq gestionnaires de projet d’aide internationale qui ont accepté de partager leur perspective.

D'autres publications

La Charte des Nations Unies a récemment célébré ses 75 ans

ONU75 et l’influence du Canada et du Québec

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Nous vous invitons à répondre à un court sondage d’ici le 7 août 2020, 7 août 2020

Ouvert aux étudiant.e.s inscrit.e.s à temps plein dans un programme de doctorat à l’UQAM pour l’année 2020-2021

Offre d’emploi - Responsable à la recherche et au contenu à l’IEIM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Date limite : 21 août, 17h, 3 août 2020


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)