Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

La crise | Henri Regnault est membre du CEIM

Après le désastre : effondrement, résilience ou renouveau ?

La Crise, numéro 48, septembre 2020, 25 août 2020

Résumé

Nous commençons tout juste à entrevoir la sortie d’un désastre hors norme. Mais nous en sortons dans un flou conceptuel total où chacun peut voir ce qu’il veut et proposer ses lubies comme des solutions incontournables. L’heure n’étant pas encore à faire un bilan de la crise que nous vivons, mon objectif ici se limitera à faire un inventaire de la période et d’essayer d’entrevoir les déterminants essentiels des évolutions envisageables :
1/ Quels sont les mots-clefs de période ? Temporalité, soutenabilité, inventivité, solidarité.
2/ Comment aborder le débat mondialisation / démondialisation ? Ne pas se limiter aux politiques des Etats et ne pas oublier les stratégies des firmes.
3/ Le tournant hamiltonien d’une Union Européenne qui mutualise ses dettes est-il crédible ? Sera-t-il durable ?
4/ Quelles conditions pour que le triptyque dette / taux / inflation ne se transforme pas en cocktail explosif ?
Et, bien sûr, nous finirons en nous demandant à quelle sauce nos sous vont être dévorés !

D'autres publications

La crise | Henri Regnault est membre du CEIM

Après le désastre : effondrement, résilience ou renouveau ?

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

La Crise, numéro 48, septembre 2020, 25 août 2020, par Henri Regnault

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

La Crise, numéro 47, avril 2020, 10 avril 2020, par Henri Regnault


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)