Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

VigieAfriques

Vers une régionalisation du droit international des investissements en Afrique ?

Volume 4, numéro 3, juillet 2021, 28 juillet 2021

ISSN 2563-9242

Résumé analytique

L’intégration économique régionale semble de plus en plus s’imposer comme un puissant instrument de promotion des investissements, se traduisant, entre autres, par la prolifération de Communautés économiques régionales (CÉR) et la création d’une Communauté́ économique africaine -CEA (traité d’Abuja). L’érection de zones de libre-échange, d’unions douanières ou de marchés communs sur le continent est une confirmation de cette tendance, qui se conjugue avec une certaine profusion d’instruments juridiques régionaux relatifs aux investissements. Quasiment toutes les CÉR africaines se sont attachées à négocier des accords d’investissement ou à élaborer des législations-types en la matière. Ceci est d’autant plus notable que ces communautés continuent à rivaliser en initiatives de réglementation des investissements par le biais de l’harmonisation des règles et des politiques de leurs États membres. Par-delà les intentions et les discours, on peut s’interroger sur le contenu et la portée de ces instruments, le lien entre les autres sources du droit des investissements aux échelles sous- régionale et nationale et les traités bilatéraux d’investissement intra africains et/ou ceux conclus avec les États non-africains. Comment arrimer le droit existant, surtout le dispositif découlant du droit de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) aux mécanismes relatifs à la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) ?
Autant de questions soulevées dans le présent numéro et auxquelles les réponses portent les signatures de Ouedraogo Mahamady, Mawuto Tossa et de Kamsu Antony Stephen. Dans leur analyse, ces auteurs nous aident à saisir ce que les instruments de régulation régionale apportent tant aux investisseurs qu’aux États africains et à cerner les difficultés rencontrées ou envisageables.

D'autres publications

Dossiers d’actualité | Spécial Environnement

Nouveau numéro du Magazine Sans Frontières

Novembre 2021-mai 2022, 29 novembre 2021

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

La rencontre a eu lieu le 25 novembre 2021, en ligne, 29 novembre 2021


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)