Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Séminaires et conférences | Midi-CRIDAQ

Désinformation et risques démocratiques : une étude des conséquences sociales potentielles de l’adhésion des Canadiens aux théories du complot

Mardi 30 novembre 2021, 12h30, en ligne

Inscrivez-vous sur le site du CRIDAQ (sans frais) pour recevoir le lien Zoom de l’événement.

Résumé de la présentation

Le phénomène de la désinformation, incluant celui du complotisme, a suscité une attention massive lors de la pandémie de COVID-19, alors que l’OMS a rapidement évoqué une situation inédite d’infodémie et que le discours médiatique et politique s’est rapidement coloré de termes liés à l’adhésion aux complots sanitaires. Rapidement, une certaine confusion s’est installée entre les indécis quant à l’approbation des mesures sanitaires et les tenants de la pensée complotiste.

Néanmoins, les effets de la désinformation peuvent se faire sentir sur la santé publique, notamment par l’adhésion ou non aux consignes sociosanitaires et à la vaccination, mais plus largement aussi quant à la confiance envers les autorités médiatiques, politiques ou scientifiques. Par ailleurs, si la pandémie a suscité un intérêt envers le complotisme, peu de données extérieures à celles-ci s’intéressent à ce phénomène au Canada. Nous proposons de palier cette situation dans le cadre de cette conférence, alors que nous nous intéresserons aux facteurs d’adhésion des Canadiens envers diverses thèses complotistes et aux effets potentiels de cette adhésion sur les risques sociaux et démocratiques.

Conférencier

David Morin de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Organisé par

D'autres activités

Séminaires et conférences | Cycle de conférences Chaire UNESCO-Philo UQAM et Chaire ACME-LAVAL

Comment améliorer l’éthique de l’algorithme de Youtube ?

Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique

Mardi 7 décembre 2021, 14h, en ligne

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Vendredi le 3 décembre, de 13h à 15h, conférence hybride | Salle J-2805 Des Boiseries


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)