Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Articles scientifiques | Vient de paraître : Notes du Prias # 4

Globalisation and the slowdown of the Indian Economy

de notre collègue Mritiunjoy Mohanty, 20 septembre 2015

The global financial crisis and the ‘great recession’ that followed had a significant impact on India’s growth trajectory. This is particularly true of the relative slowdown in services exports during this period as a result of which trade integration gets dominated by goods trade. It is also the case that the increase in oil prices and the continuing increase in the import of gold and silver had an impact on current account balances. The paper however argues that the oil trade – crude oil imports and petroleum and refinery product exports – overstates the extent of integration and masks important structural tendencies such as persistent deficits on manufacturing trade. Equally importantly neither (increase in oil and gold–silver imports) explain the sharp deceleration in fixed–investment growth nor the contraction in manufacturing output that characterise the slowdown. In our analysis, the centrality of private corporate investment and the manufacturing sector to the high–growth phase and the slowdown is explained by the patterns of integration and its impact on growth dynamics.

Voir la suite :
http://cerium.umontreal.ca/planete-terre/notes-danalyse/une-nouvelle/news/globalisation-and-the-slowdown-of-the-indian-econo-26238/

Écrit par

D'autres publications

Vidéos | Article et vidéo de la conférence maintenant disponibles !

75 minutes de conversation : Repenser les réponses humanitaires

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

L’événement a eu lieu le 10 novembre 2020, en ligne, 7 décembre 2020

Balado | Frédérick Gagnon, Karine Prémont et Vincent Boucher

Entrepreneurs de sécurité nationale et politique étrangère américaine

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Le Balado de la Chaire, 3 décembre 2020


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)