Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Louis de Lorimier

Biographie

Louis de Lorimier a été coopérant-volontaire du Service universitaire canadien outre-mer (SUCO) au Nigéria, Afrique de l’Ouest et Directeur des programmes de coopération internationale du SUCO à Montréal (1968-1974). Il a ensuite été journaliste et chef de pupître au Journal de Montréal et à La Presse de Montréal (1975-1982). Il s’est joint au Ministère des Affaires extérieures du Canada en 1982, à titre d’agent diplomatique de la filière politique et économique.

Parmi ses affectations principales à Ottawa, il a été adjoint ministériel (affaires parlementaires) du Très Honorable Joe Clark, alors Secrétaire d’État aux Affaires extérieures, et Directeur des Affaires de la Francophonie, avec participation aux Sommets de Paris-Chaillot, Maurice, Cotonou, Hanoï, Moncton, Beyrouth, Ouagadougou et Bucarest. À l’étranger, il a été affecté aux Ambassades du Canada à Abidjan, Séoul et Paris.

De 2005 à 2008, il était Ambassadeur du Canada au Liban, où il a coordonné l’ évacuation de 15 000 Canadiens lors du conflit entre Israël et le Hezbollah. De 2008 à 2012, il a été Ambassadeur du Canada au Royaume de Belgique avec accréditation auprès du Grand Duché du Luxembourg et du Conseil de l’Europe à Strasbourg. De 2012 à 2015, il a été Ambassadeur du Canada au Mali, avec accréditation au Niger, avant de prendre sa retraite.

Il est titulaire d’un Baccalauréat en sciences politiques de l’Université du Québec à Montréal et a complété sa scolarité de maîtrise aux Universités de Montréal et de Sherbrooke.

Fellow

Insitut d’études internationales de Montréal (IEIM)


Publications et activités

Dossiers d’actualité | Louis de Lorimier est fellow de l’IEIM et ancien ambassadeur du Canada au Liban, en Belgique et au Mali

Liban : la crise qui force le changement de régime

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Le texte a été publié dans La Presse le 11 août 2020, 11 août 2020, par Louis de Lorimier

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Les textes sont inspirés de la conférence diplomatique « Le Liban : enjeux politiques et internationaux » du 4 (...), 13 décembre 2019, par Sami Aoun, Louis de Lorimier


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)