> >

La nouvelle dynamique sécuritaire américaine : La face cachée de la vision hégémonique des États-Unis


Le but de ce court article est de jeter un peu d’éclairage sur l’ampleur du dispositif que le gouvernement américain a décidé de déployer afin d’éliminer toute tentation pour d’éventuels compétiteurs de lui faire concurrence. Il veut donc contribuer à une situer le pouvoir de l’empire. L’idée de mettre à profit sa puissance de feu pour décourager tout pays éventuel de contester la suprématie des États-Unis est en gestation depuis de nombreuses années. On en retrouve les premières expressions dans diverses interventions de Georges Bush père qui, dans la foulée du succès de la guerre du Golfe, aspirait à imposer une « Pax Americana » de dimension planétaire. Le cheminement vers la recherche d’une plus grande liberté decommerce et une intégration des marchés plus poussée ont fourni, à cette partie de la classe politique américaine qui croit fermement que leur pays est voué à un grand destin, une raison d’engager une démarche fondée sur une domination technomilitaire, une légitimité qui n’est jamais parvenue à s’imposer par la voie politique.

L’article complet se trouve en pièce jointe.

Partager sur :

Événements à venir

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin