> >

Séminaire

L’Accord de libre-échange Canada-Corée et les PMEs canadiennes et québécoises

Vendredi 27 novembre de 9h00 à 13h00, à l’UQAM (PK-1630)


Présentation

L’Accord de libre-échange Canada-Corée offre des opportunités intéressantes aux PME canadiennes et québécoises. Ces dernières peuvent davantage exporter leurs produits ou s’implanter en Corée, notamment grâce à la mise en place de firmes conjointes avec des entreprises coréennes. L’ALE Canada-Corée permet également aux PME canadiennes et québécoises de bénéficier d’une plus grande économie d’échelle et de portée. Les entreprises d’ici peuvent désormais avoir un plus grand accès aux marchés coréen et chinois. Cet accès privilégié aux marchés leur permet d’intégrer les chaines de production coréennes et chinoises. Chaînes de production qui se développent rapidement, grâce, en partie du moins, au réseautage du monde des affaires sino-coréen.

L’objectif du séminaire est de faire connaître le système des PMEs coréennes aux dirigeant.e.s des PMEs canadiennes et québécoises, aux universitaires ainsi qu’au public en général. La connaissance des systèmes respectifs de PMEs est préalable à la promotion d’une collaboration soutenue entre les deux pays. Le séminaire identifiera les points forts et les points faibles du Canada et de la Corée en ce qui concerne l’accueil, le support et la mise sur pied de PMEs. Par exemple, le rôle des centres collégiaux de transfert de technologies du Québec (CCTT) ainsi que l’évolution des PMEs de Taiwan-Chine comme leader de chaines de production seront abordés. Les rapports de PMEs japonaises avec les Keiretsu et le système de sous-traitance de PMEs coréennes avec les Chaebols seront aussi des phénomènes à discuter.

Le séminaire abordera les questions suivantes :

- Comment se classent les PMEs des deux parties au niveau de l’innovation ? Comment peut-on stimuler leur caractère innovateur ?
- Quel serait le rôle du secteur privé et du secteur public pour faciliter les échanges entre les PME canadiennes/québécoises et coréennes ?
- Comment fonctionnent les bureaux de transfert et d’entreposage des technologies ?
- Quel est le rôle des fonds d’investissement et comment fonctionnent les incitations fiscales ?
- De quelle façon peut-on assurer une collaboration bilatérale et multilatérale entre PMEs ?

Quand : Le 27 novembre 2015, de 9h00 à 13h00

Où ? : UQAM, PK-1630, pavillon Président - Kennedy (metro Place des Arts)
Voir la carte.

Pour plus de renseignements : Florian Gauthier, poste 6910, gauthier.florian@courrier.uqam.ca

Partager sur :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin