Pandémie et politique : la citoyenneté irresponsable

Mercredi 10 février 2021, de 9h à 11h, en ligne

Par Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ)

Rencontre autour du dernier essai de Jean-François Caron.

Présentation Zoom, 9h00 à 11h00, entrée gratuite, inscrivez-vous pour recevoir le lien Zoom.

Détenteur d’un doctorat en science politique de l’Université Laval (2010), Jean-François Caron est professeur agrégé au Département de science politique et des relations internationales de l’Université Nazarbayev au Kazakhstan.

Commentaire de Guy Laforest, chercheur régulier dans l’axe de recherche : Nations et Diversité (Axe I)
Directeur général, École nationale d’administration publique.

Résumé

La pandémie de la Covid-19 a été révélatrice de la grave crise dont est victime l’autorité politique. En effet, partout à travers le monde, les gouvernements n’ont eu qu’un succès relatif à convaincre leurs citoyens de respecter des mesures afin de limiter la contagion de ce virus qui s’est révélé être mortel pour près de deux millions d’individus à travers le monde. Ce manque de volonté de la part de bien des gens à suivre les consignes émanant de leur gouvernement respectif nous a donc montré à quel point le pouvoir que la sphère politique possède sur ses citoyens est bien relatif. Comment expliquer pareille situation ? Quelles sont les causes de cette irresponsabilité citoyenne ?




Centre interdisciplinaire de recherche
en développement international et société (CIRDIS)

Université du Québec à Montréal
Pavillon Hubert-Aquin
400, rue Sainte-Catherine Est, bureau A-3335
Montréal (Québec) H2L 2C5 Canada

Téléphone 514 987-3000 poste 6222
cirdis@uqam.ca

Suivez-nous!



Blogue Un seul monde

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)         Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS)         Groupe de recherche sur les activités minières en Afrique (GRAMA)         Observatoire sur la coopération internationale