Cinq mois se sont écoulés depuis la déclaration de la pandémie de la COVID-19 par l’OMS et le début des mesures de confinement au Québec. Pendant cette période, l’IEIM et ses unités membres ont activement contribué à la production et à la diffusion des connaissances, ainsi qu’au débat public, en effectuant notamment des veilles et des recherches.

À l’occasion de la rentrée académique, l’IEIM souhaite mettre en valeur ces nombreuses contributions par l’entremise d’une table ronde virtuelle sur l’état des lieux de la pandémie. Le 2 septembre 2020, de 12h à 13h30, les représentant.e.s de ses unités de recherche sont invité.e.s à venir échanger et discuter de leurs travaux empiriques, analyses et projections. La discussion permettra de dresser un bilan de l’état des lieux et des contributions des centres de recherche, de même que d’aborder les enjeux à prévoir pour l’année à venir, tant au Québec que dans une perspective mondiale.

La table ronde s’adresse à la communauté universitaire et au grand public, et sera enregistrée et rediffusée ultérieurement par l’IEIM. Elle s’inscrit dans le cadre du volet COVID-19, mis en oeuvre grâce au soutien financier du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec (MRIF).

Avec la participation de :

Animation

- Caroline Coulombe, professeure à l’ESG UQAM et chercheuse en gestion de crise organisationnelle à l’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

Panélistes

- Olivier Arvisais, professeur au Département de didactique de l’UQAM, co-président du comité scientifique de la Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) et chercheur associé à l’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) ;

-  Marie-Ève Carignan, professeure au Département de communication à l’Université de Sherbrooke et directrice du pôle médias de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents (Chaire UNESCO-PREV) ;

- Frédérick Gagnon, professeur au Département de science politique de l’UQAM et directeur de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand ;

- Yannick Hémond, professeur au Département de géographie de l’UQAM et membre de l’équipe de recherche de l’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) ;

- Michèle Rioux, professeure au Département de science politique à l’UQAM et directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM).

Inscription obligatoire : sur Eventbrite

Information : ieim@uqam.ca




Mots-clés:

COVID-19