En collaboration avec la Chaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense

Table ronde : « Enjeux sécuritaires en Méditerranée et dans le Golfe Arabo-persique »

31 mars 2011, 17h 30 à 19h 30, local N-M430, 1205 rue St-Denis, Métro Berri-UQAM

Par Centre d’Études Pluridisciplinaires en Sécurité et société (CEPES)

La stabilité en Méditerranée et dans le Golfe Arabo-persique est d’une importance stratégique pour les États membres de l’OTAN et les États de la région ; toutefois, son caractère versatile préoccupe sérieusement les Alliés et la communauté internationale.

Les conséquences des aspirations révolutionnaires parmi les populations nord-africaines posent la question de la stabilité politico-sécuritaire de la région et du rôle que peuvent jouer les États occidentaux. S’ajoutent à cela des menaces continues au large de la Corne de l’Afrique, de la déliquescence d’États comme l’Irak ou du Yémen, et les invectives des dirigeants iraniens contre les États moyen-orientaux.

Et si tout cela n’était qu’une affaire de perception ?

La table-ronde présentée ci-après entend faire le point sur les tendances lourdes politico-sécuritaires qui se dessinent dans cette partie du monde, à travers une notion parfois oubliée en relations internationales : celle de la perception. En effet, si les tenants du paradigme réaliste ont mis au centre de leurs réflexions les concepts d’intérêt, de rationalité des acteurs, ou encore les capacités matérielles, il serait opportun de s’interroger comment se forment, socialement, les préférences desdits acteurs. Parmi ces préférences, il y a l’Autre, autrefois désigné comme ennemi ou ami, à travers des réalités issues d’une attention souvent sélective face à un flux d’informations, passées au tamis des interprétations subjectives.

Aussi, seront présentées et discutées les prises de position et les enjeux de sécurité dans la zone moyen-orientale à travers les perceptions de plusieurs acteurs ou écoles de pensée :

L’OTAN et les acteurs étatiques influents dans la région, notamment la Turquie et les États-Unis par Dr. Pierre RAZOUX, Senior Fellow, College de défense de l’OTAN (Rome)

Perceptions arabes », perceptions multiples de la situation géopolitique et sécuritaire en Méditerranée par Dr. Miloud CHENNOUFI, professeur, Collège des forces canadiennes (Toronto)

La posture politique et sécuritaire de l’Iran en Méditerranée : en quête de leadership dans la région ? par Dr. Pierre C. PAHLAVI, professeur, Collège des forces canadiennes (Toronto)

Présidence du Panel : Dr. Alexander Macleod, Professeur et directeur du Centre d’études des politiques étrangères et de sécurité (CEPES), UQAM