Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC)

Les crimes d’honneur : de l’indignation à l’action

Lundi 17 février 2014, Salle D-R200, Pavillon Athanase-David, UQAM, de 19h00 à 21h00 (Entrée libre)

Par Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC)

Lundi 17 février 2014 au D-R200 à 19h00.

En 2009, le quadruple meurtre touchant une famille afghane de Montréal ainsi que la médiatisation du procès entourant la condamnation du père, de la mère et du frère de trois des victimes a secoué le Québec. En effet, l’affaire Shafia a constitué un catalyseur dans la prise de conscience collective quant à la réalité largement ignorée jusque-là des crimes d’honneur. Dans un premier temps, nous aborderons les enjeux liés aux crimes d’honneur. Quels sont les éléments qui distinguent les crimes d’honneur de la violence intrafamiliale ? Comment aborder ce sujet sensible qui touche principalement les membres de certaines minorités, sans toutefois alimenter le racisme ? Quelle est la fonction sociale du concept de l’honneur qui sous-tend de nombreuses formes de violences, et dont le meurtre n’est que la pointe de l’iceberg ? Dans un deuxième temps, nous présenterons un survol du modèle britannique visant à contrer ce type de violence.

Conférencière :Yolande Geadah, auteure et chercheure indépendante, membre de l’IREF et auteure principale de l’avis du Conseil du statut de la femme, Les crimes d’honneur : de l’indignation à l’action

Partenaire : Institut d’études internationales de Montréal (IEIM), UQAM