UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Publications

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)Henri Regnault

Henri Regnault est membre du CEIM

Le syndrome du dentifrice… ou le covid long des économistes !

La Crise, No 51, septembre 2021

Résumé

Selon la formule consacrée, « l’inflation c’est comme le dentifrice : une fois sortie du tube, impossible de l’y faire rentrer ! ». La reprise économique post-covid génère à la fois des signaux de hausse des prix et des angoisses inflationnistes chez quelques économistes et chez beaucoup de journalistes, blogueurs ou simples citoyens inquiets. L’objet de ce numéro est de faire le point sur la réalité de cette hausse des prix, dossier d’autant plus sensible que ses implications sociétales et patrimoniales sont énormes. Le phénomène est-il clairement établi ? Oui, mais son estimation n’est-elle pas entachée de biais statistiques qui font illusion ? Son appréciation doit-elle être conjoncturelle ou structurelle ? Son interprétation relève-t-elle de la sphère monétaire, de l’économie réelle ou d’une combinaison des deux. Le covid long pourrait donc se décliner aussi sur le plan économique à travers des interrogations sans fin des économistes sur les prix et sur les bulles : prix des biens et services et encore plus prix des actifs dont les bulles éclateraient si les Banques centrales devaient juguler une inflation significative par une politique monétaire restrictive.

Sommaire

1. L’inflation en mode Janus : prix des biens et services / prix des actifs p.3
1.1. Inflation et biais de lecture : effet de base, inflation mesurée / inflation ressentie p.5
1.2. Une inflation peut en cacher une autre : les subtilités de l’inflation sous-jacente p.7
1.3. L’inflation des actifs financiers et immobiliers p.9
2. Prospective de l’inflation sur biens et services : quelques scénarios p.14
3. De la possibilité d’une bulle… ou la nouvelle controverse de Valladolid ! p.20

ISSN 2563-9234