Faculté de science politique et de droit Centre d'études sur le droit international et la mondialisation (CÉDIM) Bannière
Rechercher
Facebook

Publications


Contrôles migratoires : Répression ou protection ?

Le Canada a la réputation d’être un pays « gentil », dans lequel l’étranger est bien traité, mais aussi et
corrélativement un pays « naïf » que l’étranger astucieux et peu scrupuleux n’aura pas de mal à berner par
une fausse demande d’asile ou d’immigration. Cette réputation n’est pas totalement imméritée. Le Canada
tient à sa réputation de pays dans lequel le respect de la primauté du droit est fondamental, même envers
l’étranger, lequel bénéficie de presque toutes les garanties constitutionnelles dont bénéficient les citoyens.
En ce sens, les comportements arbitraires aux frontières sont probablement moins fréquents qu’ailleurs. (suite dans le document joint)


François Crépeau, 11 septembre 2002



François Crépeau