> >

Les accords régionaux et la réorganisation industrielle : L’ALÉNA et l’évolution de l’industrie brassicole mexicaine


Pendant la majeure partie du 20è siècle, l’économie mexicaine a été dirigée
par l’État central. Sous l’impulsion du modèle de substitution aux importations,
l’État constituait le moteur du développement économique de la nation. La
période de forte croissance des années 1970, alors que les taux de croissance
annuel surpassent régulièrement les 7% et que le boom pétrolier favorise l’essor
d’un secteur industriel en plein expansion, laisse croire que tout est possible. Au
tournant des années 1980 cependant, ce modèle économique s’essouffle
rapidement avant d’entrer dans une crise profonde dont les éléments les plus
spectaculaires sont la suspension des paiement de la dette en août 1982 et la
nationalisation des banques quelques semaines plus tard.

[Suite dans le document joint]

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin