> >

Le Canada et le Mexique dans le marché énergétique nord-américain ou comment comparer des pommes et des oranges ?

No 04-15. Mai 2004


Dans ce court article, nous souhaitons comparer l’importance relative du Canada et du Mexique par rapport aux États-Unis, plus particulièrement dans le cadre du marché énergétique nord-américain. Dans l’ensemble, le Mexique ne peut être comparé au Canada, car, s’il l’est, nous sommes en présence de pommes et d’oranges. En effet, quels que soient les critères retenus, le Canada est de loin le partenaire énergétique le plus important pour les États-Unis. En outre, les deux États comparés ont des systèmes politiques différents, des régimes d’investissement divergents, ainsi que des perspectives asymétriques de développement dans le long terme.

(Suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin