> >

Le libre-échange, les accords de commerce et le combat pour la liberté

No 03-06. Juin 2003


Au cœur de la politique commerciale américaine, le multilatéralisme n’est pas l’unique option, loin s’en faut, dont dispose l’administration présidentielle pour structurer le système commercial international. La voie bilatérale, d’abord, s’est ajoutée au cours des années 1980 à l’arsenal commercial américain, principalement pour pallier les lenteurs de la coopération multilatérale et pour répondre aux exigences institutionnelles nouvelles de la globalisation. La voie régionale, ensuite, complètera le dispositif dans les années 1990 autour du concept de « régionalisme ouvert ».

(Suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin