> >

Le contrat entre la compagnie française Suez Lyonnaise des Eaux et la Bolivie déborde

No 05-10. Mars 2005


Le 11 janvier 2005, le gouvernement de la République de Bolivie a annoncé qu’il mettait fin au contrat de gestion des services d’eau des villes de La Paz et d’El Alto, qui le liait pour 30 ans au consortium Aguas del Illimani, dont le principal actionnaire est la multinationale française Suez Lyonnaise des Eaux. Sur réception de cette nouvelle, les associations d’usagers ont refusé de cautionner le procédé employé et demandé l’adoption d’un décret de la Cour suprême signé de la main du Président, M. Carlos Mesa, qui garantirait une décision finale. La situation, très changeante, mobilise l’attention de tous les acteurs – nationaux et internationaux – du secteur de l’eau, d’autant plus que la Bolivie est encore largement associée à la "guerre de l’eau" de Cochabamba ayant conduit, en 2000, à l’annulation du contrat de concession des services de la ville.

(Suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin