> >

L’administration Lula en crise : la corruption à l’assaut des institutions brésiliennes

No 05-29. Septembre 2005


Une importante crise politique fait rage au Brésil, à la suite de la divulgation d’une série de scandales de corruption au sein du gouvernement, le parti du président Luiz Inacio Lula da Silva. Cette crise a provoqué le 9 juillet dernier la démission du président du PT (au pouvoir) José Genoino et son remplacement par le ministre de l’Éducation, Tarso Genro. À la fin août, ce dernier annonce cependant son retrait de la campagne à la présidence du PT, alléguant être incapable d’accomplir la tâche que lui avait confiée Lula, soit remettre de l’ordre dans le parti au pouvoir. La tâche s’est avérée plus difficile que prévue. José Dirceu, ancien chef du cabinet présidentiel, est resté maître de l’appareil du parti de Lula, malgré sa démission en juin. Dirceu est considéré comme le cerveau de l’opération d’achat de votes de députés à l’origine des scandales en chaîne et menacé de l’annulation de son mandat de député.

(Suite dans le document pdf)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin