> >

Evo Morales ou les nouvelles promesses de la démocratie et du développement en Amérique latine

No 06-04. Janvier 2006


Élu le 18 décembre dernier avec une majorité
sans précédent depuis le rétablissement de la
démocratie représentative en Bolivie en 1985,
Evo Morales fait l’objet depuis lors de nombreux
articles et reportages témoignant tantôt de la
surprise, tantôt un grand enthousiasme rempli
d’émotion. On le décrit comme un des apôtres du
renouveau de la gauche latino-américaine
s’opposant au néolibéralisme Yankee, comme un
symbole d’une étape marquante de la lutte
postcoloniale des autochtones pour le contrôle de
leur destinée, ou plus simplement comme une
manifestation de l’épuisement des vieux
systèmes élitistes latino-américains corrompus et
fermés.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin