> >

La nationalisation des hydrocarbures, outil ou écueil pour le développement de la Bolivie ?

No 06-23. Juin 2006


Dans un geste spectaculaire, le président de la Bolivie, Evo Morales, annonçait le 1er mai dernier la nationalisation des hydrocarbures (gaz et pétrole) sur le territoire bolivien. L’armée a aussitôt envahi les champs pétrolifères et les raffineries pour manifester aux 26 compagnies pétrolières la souveraineté inaliénable de l’État sur ses ressources naturelles. Au terme d’une négociation de 180 jours, le gouvernement deviendra le détenteur de 50 +1 % de toutes les actions des compagnies pétrolières et gazières opérant en Bolivie.

(Suite dans le document pdf)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin