> >

Les prochaines élections en Équateur : divisions et incertitudes

No 06-32. Octobre 2006


Le 15 octobre prochain, les citoyens équatoriens éliront leur nouveau président, ainsi que les cent députés du Congrès national. D’après les sondages, les deux principaux candidats en lice sont Rafael Correa du parti Gauche l’Alliance Pays (Alianza País, AP) qui récolte 33% des intentions de vote et León Roldós, avec 22% des intentions de vote, candidat de l’alliance Gauche Démocratique (alianza Izquierda Democrática, ID) qui a formé une coalition électorale avec d’anciens membres du parti Réseau éthique et démocratique (Red Etica y Democracia, RED) . Les résultats de ces élections sont d’autant plus imprévisibles que les institutions de la République équatorienne sont victimes d’un sérieux discrédit depuis la fin des années 1990, comme en font foi les nombreux mouvements de protestation populaire qui émaillent l’actualité politique du pays depuis lors. La présente chronique se propose d’effectuer un retour en arrière sur la conjoncture des dix dernières années afin de mettre en lumière quelques unes des causes susceptibles d’expliquer la volatilité de l’opinion publique. (...)

[Suite dans le pdf]

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin