> >

El comercio justo como innovación social y económica : el caso de México

No 06-35. Octobre 2006


Résumé

Dans le contexte actuel de la mondialisation, où les grandes entreprises sont d’abord motivées par la concurrence et la recherche des coûts les moins chers, souvent les petits producteurs demeurent marginalisés. Afin d’améliorer les
conditions de vie de ces derniers, il existe des alternatives viables comme c’est le cas du commerce équitable. En effet, grâce aux principes du système équitable, les petits producteurs sont en mesure de mettre en place des projets de développement économique et social originaux. La présente
chronique montre que le commerce équitable au Mexique est le fruit de la convergence de plusieurs évènements sans lien apparent entre eux comme la crise agricole interne, les fluctuations du prix du café, la consolidation du capital rural mexicain et la création d’un système commercial alternatif ayant une base idéologique compatible avec les attentes des petits producteurs. Le cas du Chiapas sera
utilisé pour illustrer ce phénomène.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin