> >

300 000 000 d’Américains : L’étonnante croissance démographique des États-Unis

No 07-03. Janvier 2007


Résumé

Les États-Unis ont accueilli leur 300 000 000e habitant à l’automne 2006, confirmant ainsi leur statut de 3e puissance démographique mondiale. Derrière ce chiffre impressionnant se cache une croissance démographique des plus élevées parmi les pays développés. Mieux encore, c’est aux États-Unis que l’indice de fécondité est le plus élevé en Occident, avec 2,1 enfants par femme. Cette croissance suscite des transformations sociales notoires, dont la plus importante est sans contredit la modification du tissu social et ethnique. Mais c’est un jeu à double sens, car l’immigration récente, principalement
latino-américaine, a elle-même joué un rôle
majeur dans la croissance démographique
du pays. D’autres phénomènes, tels que le
déplacement du centre de gravité
démographique vers le sud et l’ouest du
pays et le mouvement vers les banlieues,
accompagnent également cette croissance
démographique. Elle entraîne enfin une
série de conséquences économiques et
environnementales, certaines heureuses,
d’autres moins. Chose certaine,
l’exceptionnalisme américain se manifeste
aussi dans sa démographie.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin