> >

Une comparaison entre deux modèles de populisme : Morales, dans l’ombre de Chavez ?

No. 07-20. Novembre 2007


Résumé

À l’heure actuelle en Amérique latine, aux yeux de plusieurs auteurs et observateurs, le qualificatif populiste renvoie essentiellement aux cas du Venezuela et de la Bolivie. On évoque à ce propos, notamment, la radicalité des discours des deux présidents autour de la question de l’anti-impérialisme, un thème qui est passablement éloigné des schèmes de référence appliqués par les autres « gauches » latino-américaines qui seraient plutôt compromises dans un déplacement de leurs positionnements vers le centre du spectre politique et vers ce que l’on qualifie de « sociale démocratie créole ». L’objectif de la présente chronique est de comparer les soi-disant populismes pratiqués par Chavez et Morales, qui représentent tous deux des exceptions plutôt que la norme à l’échelle régionale.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin